Poste de police de St Pierre

L’équipe de l’inspecteur Cowlessur de la CID de Moka a arrêté un jeune d’une vingtaine d’années, soupçonné d’avoir volé Rs 300 000 de bijoux appartenant à sa grandmère. Il a vendu une partie du butin à un bijoutier de 54 ans qui a lui aussi été interpellé hier.

Le délit remonte à dimanche quand la victime, une retraitée de 65 ans, a noté la disparition de quatre bracelets, d’une paire de boucles d’oreilles, de quatre anneaux et d’une chaîne, tous en or, de même qu’une somme de Rs 9 000. La victime précise avoir caché l’argent de sa pension et les bijoux dans une boîte de glace dans sa cuisine. Elle soupçonne que son petit-fils serait l’auteur de ce vol, car cet habitant de Petit-Verger lui rendait plusieurs visites ces derniers jours.

Après sa plainte à la police de St-Pierre, le dossier a été référé à la CID de la région. Munis d’un mandat de perquisition, les enquêteurs ont débarqué chez le jeune homme hier pour une fouille. Dans sa chambre, la police a noté qu’un objet brillait sur une poutre. Elle est ainsi tombée sur un bracelet et une paire de boucles d’oreilles, soupçonnés d’appartenir à la sexagénaire. Interrogé à ce sujet, le suspect a allégué que « mo pa kone pou kisannla sa ». Il a été emmené au poste de police de Moka, où il a avoué avoir fabriqué un double des clés de la maison de sa grand-mère pour y avoir accès. Il a commis son forfait le 29 septembre alors que la retraitée était absente.

Et d’ajouter qu’il a vendu les autres bijoux à un bijoutier de Highlands. Ce dernier a été arrêté à son tour, mais nie les accusations portées contre lui. Rien de suspect n’a été trouvé après une perquisition chez lui. Néanmoins, ce quinquagénaire a été placé en détention au poste de Quartier-Militaire. Le jeune homme a, lui, été placé dans une cellule au Moka Detention Centre. Ils sont tous deux attendus en justice ce mardi pour leur inculpation provisoire. Cette enquête se déroule sous la supervision de l’ASP Jheengut.