Fête importante pour certains, énervante pour d’autres. Les avis divergent autour de la Saint-Valentin. Fête commerciale ou occasion de dîner en amoureux, galère pour trouver un cadeau ou pur moment de bonheur, jour comme les autres ou occasion à fêter…
À travers quelques témoignages, Scope tente de comprendre pourquoi les coeurs balancent…
Ils sont nombreux à estimer qu’il est regrettable d’attendre le 14 février pour se montrer attentionné envers son conjoint. Car l’amour peut être célébré chaque jour de l’année. On le sait : il est important de s’accorder régulièrement des moments à deux et d’entretenir la petite étincelle qui cimente le couple.
Avec le rythme de vie effréné que l’on mène, la Saint-Valentin permet de s’arrêter et de faire le point. De s’occuper de son couple un peu plus que de coutume, de s’échanger quelques mots doux et de passer du temps ensemble. En couple depuis 14 ans, Stéphane, 33 ans, confie : “La Saint-Valentin représente la fête de l’amour et c’est un jour spécial pour les amoureux. Mais il ne faut pas se laisser prendre au jeu des commerçants.”
Mais se sentir obligé d’exprimer son amour n’est pas le sens premier de la fête des amoureux. “Est-ce qu’il faut attendre ce jour précis pour montrer son amour ? Je ne suis pas de cet avis. Cela ne veut pas dire que je suis contre cette fête. Mais il faut prendre du recul et comprendre le vrai sens de la Saint-Valentin”, souligne Brice François, 24 ans, célibataire. Daniel J., marié depuis bientôt sept ans, semble du même avis : “Je ne fête pas la St-Valentin. J’offre quand même un cadeau à ma femme mais cette fête n’a aucune importance pour moi. C’est un jour comme un autre. Je ne suis pas contre la fête mais je ne pense pas qu’il faille un jour spécial pour déclarer son amour.”