L’association caritative Ramalingar Illam, fondée en 1992, a tenu une cérémonie pour commémorer l’accession du pays à l’Indépendance et au statut de République dimanche. Plusieurs personnalités politiques – dont les ministres Pravind Jugnauth, Yogida Sawmynaden et Fazila Daureeawoo – étaient présentes au siège de cette association, à Sainte-Croix, dans l’enceinte du temple hindou Maha Jana Sangham.
Lors de son discours à cette occasion, le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Pravind Jugnauth, a tenu à saluer le travail de cette association fondée en 1992 et en a profité pour inviter l’assistance à s’inspirer du parcours du Premier ministre indien Narendra Modi, invité d’honneur aux célébrations de la fête nationale. Il s’est aussi exprimé sur le parcours exemplaire de sir Anerood Jugnauth, « ki fer la fierte de lil Moris ». Pravind Jugnauth a également réitéré la volonté du nouveau gouvernement d’aider les plus démunis. « Fode pa ki larzan vinn enn baryerr pou bann zanfan ki ena potansiel e ki pa kapav pran pa legzame SC ek HSC. Akoz sa ki noun angaz nou pou donn 100% sibsid », a-t-il déclaré. Il a de plus soutenu que le nouveau gouvernement avait respecté son engagement fait lors de la campagne électorale concernant l’augmentation de la pension de vieillesse. « Bann dimoun ki ena plis ki 89 an pe gagn Rs 15 000 ek bann santenerr pe gagn Rs 20 000. »
Commentant l’affaire des coffres-forts de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, Pravind Jugnauth s’est dit « révolté par ce qui s’est passé » et a salué « la sazes de la popilasion kin sov pei ». Il a terminé son intervention en félicitant le « grand travail de bénévolat » effectué par l’association Ramalingar Illam « ki pe donn koudme pou fer pei avanse par donn latansion a bann dimoun pli vilnerab ». Lady Sarojini Jugnauth, également présente à cette cérémonie, s’est quant à elle exprimée sur l’importance de la femme. « Without a great mother, ou pa ti pou la ». Selon elle, c’est la maman qui inculque le respect et la discipline dans le foyer familial afin que l’enfant ait une bonne éducation. « Tou mama ki la bizin fier gran rol zot zwe dan sosyete », a-t-elle déclaré.
La cérémonie était rythmée par des danses et musiques traditionnelles effectuées par des élèves de la Sockalingum Meenatchee Ammen Academy. Plusieurs personnalités politiques avaient également fait le déplacement, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports Yogida Sawmynaden, la ministre de la Sécurité sociale Fazila Daureeawoo, le ministre de l’Intégration sociale Pritvirajsing Roopun, ainsi que la députée Marie-Claire Monty et l’ancien ambassadeur de Maurice au Caire, Rashid Soobadar.