Geeanchand Dewdanee

Après un jugement lui accordant la remise en liberté provisoire, Geeanchand Dewdanee, arrêté dans le cadre de l’enquête sur la saisie de 157 kg d’héroïne d’une va- leur marchande de près de Rs 2 milliards dans le port, a dû rester en cellule pendant le week-end écoulé afin de récolter la somme due pour payer la caution de Rs 450 000 imposée par la cour. Il a ainsi recouvré la liberté lundi après avoir fourni le montant réclamé.

Geeanchand Dewdanee fait l’objet d’une charge provisoire de trafic de drogue au tribunal de Port-Louis. Il est l’un des directeurs de Brilliant Resources Consul- ting Ltd, compagnie à qui il est reproché d’avoir importé la cargaison de drogue à Maurice. Outre la caution de Rs 450 000 et la signature d’une reconnaissance de dettes de Rs 3 M, Geeanchand Dewdanee devra se plier aux conditions selon lesquelles il aura à se présenter au poste de police le plus proche de son domicile tous les jours entre 6h et 18 h. Il a aussi été sommé de ne pas contacter, directement ou indirectement, un certain Homunchul Ramdin, soupçonné par la police d’être un proche partenaire de Navin Kistnah, qui demeure introuvable. Selon la police, Homunchul Ramdin avait déjà contacté Geeanchand Dewdanee dans le passé.

Après avoir réglé sa caution, Geeanchand Dewdanee a fait une brève déclaration devant la presse, soutenant : « Bondie kone mo inosan ».