Trouvé coupable de trafic d’héroïne et de cannabis, saisis sur le bateau Glory 1 en provenance de Madagascar, Jean-Claude Nestor a comparu aux Assises ce matin devant le juge Benjamin Marie Joseph, qui l’a condamné à 30 ans de prison. Ses 656 jours passés en détention seront déduits de sa sentence.
Jean-Claude Nestor avait été trouvé coupable d’avoir importé 3,5 kilos d’héroïne et 7,8 kilos de cannabis à bord du bateau de pêche Glory 1. Le juge Joseph avait relevé que l’accusé avait admis dans ses dépositions à la police qu’il avait reçu la drogue par des ressortissant malgaches et qu’il allait les transporter à Maurice à bord du Glory 1. Par ailleurs, il a trouvé que les déclarations en cour de Nestor sur le fait qu’il aurait une femme et une fille à Madagascar n’étaient pas fondées vu qu’il n’y a aucune preuve dans ce sens. Le juge estime que Nestor a utilisé cet argument afin d’obtenir plus de clémence.
Pour rappel, en 2012, des agents de l’ADSU avaient saisi de l’héroïne et du cannabis à bord du bateau de pêche Glory 1 en provenance de Madagascar. À l’arrivée de l’embarcation au port, une équipe de l’ADSU de Port-Louis et une de la garde-côte nationale sont montées à bord en vue d’une fouille minutieuse. Elles y ont découvert des boulettes d’héroïne pesant 3,5 kilos et 7,8 kilos de cannabis, le tout représentant une valeur marchande de Rs 58 millions. La drogue, dissimulée dans un sac en raphia, se trouvait dans le store du navire. Jean-Claude Nestor, le “watchman” du bateau, a alors été arrêté.
Nestor a balancé le nom du commanditaire présumé de cette importation de drogue, un certain Jean-Alain Rose, 48 ans, habitant Roche-Bois. Selon lui, Jean-Alain Rose avait commandé cette drogue à Madagascar et lui n’aurait agi qu’en tant que simple passeur. Jean-Alain Rose a été blanchi aux assises au début de janvier. Nestor avait ajouté que Jean-Alain Rose lui avait promis de l’aider à emmener sa femme et sa fille à Maurice s’il l’aidait à transporter la drogue en provenance de Madagascar.