Le Canadien Allan Stockhall, arrêté en juillet 2009 avec 989 g d’héroïne d’une valeur de Rs 15 M, a comparu devant les Assises aujourd’hui. Ce dernier, qui souffrirait d’ulcère, sera examiné à l’hôpital Jeetoo aujourd’hui, sur ordre de la cour, pour savoir s’il pourra faire face à un procès.
Le Canadien, qui a retenu les services de Me Deepak Ruthna, dit avoir commencé à se sentir mal et avoir ressenti des douleurs à l’estomac dans la journée de samedi. S’il a été traité en prison, les médicaments reçus, selon lui, ne se sont pas révélés efficaces. Me Deepak Ruthna devait ainsi loger une motion demandant que son client soit examiné au plus vite par un médecin. Le juge Abdurafeek Hamuth a ainsi donné l’ordre que l’accusé soit rapidement examiné par un médecin à l’hôpital Jeetoo pour voir, à la lumière des conclusions, si Allan Stockhall pourra faire face à un procès.
Lors de son arrestation en juillet 2009, avec 989,6 g d’héroïne dans ses valises, Allan Stockhall avait déclaré ignorer la présence de cette drogue. Selon ses dires, il devait livrer un colis à une personne à Maurice. L’exercice de livraison surveillée de la police n’avait toutefois rien donné. Il répond des accusations de “possession of dangerous drugs for the purpose of distribution” et “drug trafficking”? selon les dispositions de la Dangerous Drugs Act. La poursuite est représentée par Mes Rehnu Gowry-Bhurut et Chitra Seervansing-Bharat.