L’enquête de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) sur les saisies de 135 kilos et de 20,34 kilos d’héroïne, des 9 et 24 mars respectivement, prend une nouvelle tournure depuis le début de cette semaine. D’abord, la séance d’interrogatoire du Star Witness-In-Waiting, Navind Kistnah, est plus élaborée et dure plus longtemps que les précédentes. Ensuite, après l’étape préliminaire consacrée à la mise sur pied de la société Kun Management INT Ltd, le principal concerné a été appelé à s’expliquer au sujet de ses connexions. D’ailleurs, ce matin, il a participé à un exercice d’identification, ayant été confronté au suspect Keshwin Seewoochurn, cet habitant de Stanley, connu comme étant le Transporteur du réseau de drogue, dirigé de la prison par le dénommé Peroomal Veeren. Auparavant, Navind Kistnah avait déjà identifié un autre complice en la personne d’Imteeaz Baccus. Et lors de son interrogatoire d’hier, il a été entendu sur ses relations avec Dade Azaree, le propriétaire de Gloria Fast Food. Les voyages à l’étranger de Navind Kistnah et de Dade Azaree ont constitué le premier volet de ce nouveau chapitre dans l’enquête de l’ADSU sur les saisies record d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2,5 milliards de mars dernier.
« Li mem sa dimounn mo ti mansione dan mo lanket e ki ti vinn pran ladrog », aurait déclaré en substance Navind Kistnah, en cours de matinée lors de la confrontation avec le dénommé Keshwin Seewoochurn. Cet exercice s’est déroulé sous forte sécurité dans les locaux des Casernes centrales. Keshwin Seewoochurn, qui est réputé pour la flotte de deux-roues et de bolides à sa disposition, est connu dans le milieu sous le sobriquet de Transporteur. Sa principale mission était d’assurer le transfert et la livraison en toute sécurité des cargaisons de drogue suite à des instructions précises.
Hier après-midi, avant la nouvelle séance d’interrogatoire, Navind Kistnah avait identifié un autre suspect dénoncé dans une de ses premières révélations après son arrestation et son retour du Mozambique et d’Afrique du Sud. Imteeaz Baccus, âgé de 38 ans, habitant Coromandel et bookmaker à temps partiel, est accusé par Navind Kistnah dans l’importation illégale de 20,34 kilos d’héroïne du 24 mars dernier à bord du MSC Filomena. Dans ses accusations, le directeur de Kun Management INT Ltd affirme qu’il avait été approché par cet habitant de Coromandel pour importer de l’héroïne d’Afrique du Sud. Il ajoute avoir fourni des coordonnées nécessaires à cet effet.
Imteeaz Baccus, qui a retenu les services de Me Assad Peeroo, rejette catégoriquement ces allégations. Lors de la confrontation d’hier, il a réitéré aux limiers de l’ADSU, menés par le surintendant Azima : « mo pa konn nanye dan sa zafer-la ». Imteeaz Baccus a été reconduit en cellule policière pour les besoins d’enquête avec une charge provisoire d’importation d’héroïne « with an averment of trafficking ».
Par ailleurs, Navind Kistnah a été entendu au sujet de ses déplacements à l’étranger. Il a cité un voyage en compagnie de Dade Azaree et d’autres personnes en Angleterre, notamment pour assister à une finale de football à Wembley. Les informations sont que tous les frais ont été encourus par Dade Azaree, qui aurait gagné de l’argent au casino.
Cette séance d’interrogatoire s’est déroulée en présence de son avocat, Me Neelkant Dulloo. Cet exercice, qui a duré trois heures, a été plus long que les précédents où, selon nos renseignements, le directeur de KUN Management International Ltd a élaboré sur ses déplacements à l’étranger, dont un voyage effectué en Angleterre en compagnie de Dade Azaree. Le suspect principal dans la saisie de 135 kg d’héroïne dans le port a fait certaines révélations et fourni encore des noms à la police. Ce qui a été confirmé par son avocat à sa sortie du bureau de l’ADSU. « Mo klian ena enn moral de fer. Li pe explike, li pe kolabore, li pe reponn tou kestion bann anketer. Li pa’nn montre kit lafreyer de bann dimounn li denonse », explique Me Neelkant Dulloo.?Ce dernier prévoit d’autres séances d’interrogatoire au courant de cette semaine, tout en rappelant que c’est l’ADSU qui décidera ce qu’il adviendra des dénonciations de Navind Kistnah. L’avocat a confirmé que pour le moment, l’interrogatoire se concentre au niveau local. « Si ena ramifikasion internasional, mo les le soin a bann otorite pou fer lanket lor sa nivo-la. Nou, nou pe konsantre lor lil Moris ». Selon lui, l’interrogatoire de son client sera « très long », pouvant même durer jusqu’à la fin de l’année.
À ce stade, Me Neelkant Dulloo n’a pas encore évoqué une demande pour que Navind Kistnah obtienne le statut de “star witness ”. « Une décision sera prise par Me Rama Valayden à ce sujet quand nous aborderons un autre stade de l’enquête ». Par ailleurs, il a soutenu que la famille de Navind Kistnah est en contact permanent avec le Deputy Commissioner of Police, le DCP Choolun Bhoojoo, concernant les dispositions prises pour assurer leur sécurité. Cependant, il n’a pas souhaité donner plus de détails à ce sujet.