Alors que les compétitions en beach volley ont débuté dimanche dernier, celles prévues en salle prendront leur envol le 5 mars prochain. Et ce, avec le Charity Shield, qui se déroulera au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. Cette échéance opposera les deux meilleures équipes des derniers championnats nationaux, à savoir le Faucon Flacq Camp Ithier VBC aux Trou aux Biches Sharks en masculin, Azur SC au Goodlands Young Stars SC ou au Quatre Bornes VBC chez les dames.
Référé à l’Ombudsperson for Sports, le cas de la formation de Goodlands devrait être réglé incessamment, indique Fayzal Bundhun, président de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB). Pour rappel, cette équipe, runner-up du dernier championnat, avait finalement été disqualifiée, ayant perdu son affiliation auprès du Registrar of Associations.
Reste que quelques équipes ayant participé au dernier championnat féminin évolueront en division 1B cette saison, la différence de niveau étant trop grande entre les forces en présence. C’est ainsi que ce championnat, dont le coup d’envoi est prévu en mars, devrait regrouper, entre autres, les Trou aux Biches Sharks, le Club Sportif de Mahébourg, Roches Brunes Azurra, et deux nouvelles équipes, à savoir celles de Trou d’Eau Douce et de La Gaulette.
Ce championnat 1B devrait coïncider avec l’organisation des championnats 2A et 2B au niveau masculin, tandis que les championnats nationaux de première division se dérouleront d’avril à septembre. L’assemblée générale annuelle de l’AMVB a été fixé à mars, de même que la Coupe de la République en beach volley, tandis qu’un stage de niveau 1 pour entraîneurs est programmé pour le mois suivant.
Au niveau des échéances internationales, la participation aux championnats d’Afrique -19 ans (H) et -18 ans (D) est confirmée, alors que la Coupe des clubs champions de la zone 7 polarisera l’attention sur le sol mauricien en novembre prochain.
Alors que la période des transferts arrivera à terme à la fin de la semaine prochaine, une des priorités de l’AMVB dans l’immédiat sera le coup d’envoi de l’African Dream Project. « Ce sera fait au début du mois prochain. Nous comptons également relancer le Centre National de Formation après la tenue des Youth National Games. Les meilleurs éléments seront alors identifiés », précise Fayzal Bundhun. Ce dernier s’attend également à un soutien des autorités concernées pour les paires féminines de beach volley dans leur quête de qualification olympique.
Il est à noter par ailleurs que Maurice figure au 67e rang au classement masculin de la Fédération internationale de volley-ball émis en octobre dernier. En féminin, le pays se retrouve à la 83e place.