La nouvelle couvait depuis la fin de la saison dernière. Le Mauritius Turf Club (MTC) s’apprête à engager la première femme stipe de son histoire pour la présente saison en remplacement de l’australien John Zucal qui a regagné son pays d’origine. Julia Merle Keevy, âgée de 45 ans, qui exerce à Port Elizabeth en Afrique du sud. Elle devrait démissionner de son poste ce lundi, pour accepter l’offre qui lui a été faite par le MTC en fin de l’année dernière, lorsqu’elle est venue passer une interview au Champ de Mars.

Julia Keevy a longtemps exercé au sein du Central Provinces Stipendiary Board, basé à Johannesburg, où l’hippodrome principal est Turffontein, avant d’être mutée à l’Eastern Cape Stipendiary Board, à Port Elizabeth, depuis octobre 2014 où elle officie sur l’hippodrome de Fairview. Elle a présidé aux délibérations du board des commissaires de courses le 2 janvier 2019 à Fairview, l’hippodrome où se déroule les courses dans cette région, et signe le rapport des Racing stewards, secondé par le Chief stipe S. Parker.

Julia Leevy viendra donc épauler Stephan de Chalain, le chief Stipe, qui devrait rentrer au pays demain, après des vacances bien méritées, et une nouvelle saison qui s’annonce bien chaude, à commencer par l’élection des administrateurs en remplacement des sortants et du nouveau président dont on affirme que le fauteuil est très convoité.