La principale préoccupation du Chef commissaire de l’Assemblée régionale de Rodrigues, Serge Clair, en marge de la visite qu’effectue le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, dans l’île ce week-end, est de nature électorale. Il l’a confirmé lors d’un point de presse dans le chef-lieu, Port-Mathurin, à quelques heures de l’arrivée de la délégation officielle en début de soirée. Toutefois, il n’a donné aucune indication quand seront organisées ces prochaines élections régionales à Rodrigues même si son intention est que cette étape intervienne avant la fin de cette année.
Une condition préalable à ces élections dans les six Wards de Rodrigues pour le renouvellement de l’Assemblée régionale est que des amendements doivent être apportés au Rodrigues Regional Assembly Act dans le cadre de la réforme électorale. Le leader de l’OPR a fait clairement ressortir lors de cet entretien avec la presse qu’il soulèvera la question de la réforme électorale sur le plan régional lors de ses consultations avec le chef du gouvernement dans la journée.
Serge Clair n’a pas manqué de souligner que lors de sa précédente visite à Rodrigues, sir Anerood avait fait part de son intention de revoir le système de représentation proportionnelle aux élections régionales. Un consensus s’était dégagé entre les deux leaders politiques à l’effet que la dose de représentation proportionnelle constitue un élément perturbateur dans la stabilité de la majorité issue des urnes directement. Mais pour cela, l’Assemblée nationale doit voter des amendements à la loi-cadre sur l’autonomie.
Au sujet de la tenue des élections régionales, le Chef commissaire a indiqué que le timing de la dissolution de l’Assemblée régionale pourrait être abordé vu que pour la période de février à avril de l’année prochaine, des contraintes socioreligieuses devront être surmontées alors que le mois de janvier sera toujours marqué par le mood festif de la nouvelle année. La logique voudrait que ces consultations populaires régionales soient organisées avant la fin de cette année.
D’autre part, le Chef commissaire a confirmé que l’extension de la piste d’atterrissage du Sir Gaëtan Duval Regional Airport se fera sur pilotis. Il a balayé d’un revers de la main les critiques formulées par le leader du Mouvement Rodriguais, Nicolas Von-Mally, à ce sujet. Il a ajouté qu’une étude de faisabilité a été entreprise par des experts d’Ecorys Nederland BV et que des recommandations ont déjà été soumises. Avec cette extension de la piste sur pilotis, Rodrigues pourra accueillir des porteurs de type A 319.
D’ailleurs, lors des délibérations d’hier à Port-Mathurin, le conseil exécutif de l’Assemblée régionale a pris note de la décision de lancer des appels d’offres pour des geotechnical investigations par rapport aux travaux à l’aéroport de Plaine-Corail. « The aims of the geotechnical investigations are to determine the existing pavement strength, ground, seabed and seawater conditions and design parameters for the proposed Sir Gaetan Duval Airport runway extension and to provide information on the subsurface ground conditions for the elevation of potential borrow areas and quarry sites at and for sourcing of fill materials », note le communiqué officiel du conseil exécutif.