Objectif atteint pour le Sakifo 2017, avec une ambiance électrique qui a envahi la Ravine Blanche à St-Pierre. La tête d’affiche de cette sixième édition, Damian “Junior Gong” Marley, a fait le show, tout comme les autres groupes et artistes attendus, à l’instar de Keziah Jones, Patrice, Tryo, Kerry James, entre autres. D’autres artistes, tels que Tritonik, Urban Phileas, Grèn Sémé, Bajoli, Ngaiire, Petite Noir, St.ol.en, Mélanz Nasyon ou encore Mome, ont fait vibrer la grosse foule qui s’est déplacée lors des trois jours du festival.
Le temps d’un week-end, la plage de la Ravine Blanche s’est transformée en sanctuaire de la musique à l’occasion de la sixième édition du festival Sakifo. Du très lourd a été proposé à la foule immense, qui n’a cessé de grandir lors de chaque soirée. Le premier jour, la foule a commencé à se montrer en plein milieu de soirée, mais, samedi, l’espace grouillait de monde dès l’arrivée de la nuit. Dimanche a été tout simplement exceptionnel en termes d’audience. Rien d’étonnant vu le plateau de choix proposé.
Si le public a répondu présent, les artistes se sont prêtés au jeu également en offrant des prestations à couper le souffle. À commencer par la tête d’affiche de cette sixième édition, Damian Marley. Un parfum de Jamaïque s’est vite installé dans la foule dès les premières notes de la prestation du fils du monstre sacré du reggae. Il a non seulement enchaîné ses tubes, mais aussi repris des morceaux du grand Bob, pour le plus grand bonheur de la foule déchaînée. Cette même ambiance était présente lors des prestations de Tryo, de Patrice et de Keziah Jones, avec un public participatif qui n’a pas eu besoin de sollicitations pour chanter avec leurs idoles.