Du 13 au 16 février, le Rotary Club de Grand-Baie convie le jeune public au Mauritius International University, Career and Job Expo 2014 au Swami Vivekananda, à Pailles. Ce Salon permet aux étudiants de 17 à 20 ans de se renseigner sur les filières qui les intéressent. Pas moins de 90 universités et institutions mauriciennes et étrangères sont présentes pour les orienter. Premier constat : les études en “management” sont déconseillées car le secteur serait « saturé ».
Quelque 8 000 étudiants étaient attendus hier au Mauritius International University Career and Job Expo 2014. Et comme prévu, ils étaient nombreux à avoir répondu présent à l’invitation. Au point que certains auront été rebuté par cette grande foule, à l’instar de cet étudiant qui a lancé : « Mo senti mwa couma dan bazar Port-Louis. » Ravina Sookaloo, de la SSS Sodnac, est pour sa part venue avec l’ambition d’avoir plus de renseignements sur les cours dispensés en “management”. Avouant que « c’est une filière qui m’intéresse », elle ajoute que ce secteur est « très recherché sur le marché du travail ». Seul problème, du propre aveux de la plupart des représentants des institutions présentes au salon, cette filière est déjà « très saturée ».  
Egalement présente au Salon, Diksha, du Youth Employment Programme (YEP), montre un rapport de la YEP daté du 23 janvier dernier, lequel démontre que ceux optant pour la filière du “management” ont davantage de difficultés à trouver un emploi, contrairement à ceux optant pour des études en informatique, par exemple. Elle est rejointe par la directrice d’OVEC, Dorish Chitson, du même avis qu’elle. A noter que cette année, les nouveaux cursus offerts au Salon sont l’Oceanography Study et l’IT BPO.
Outre d’avoir pu s’entretenir avec les représentants de différentes universités, les jeunes auront également pu assister à des conférences sur “l’Employability Skills”, les procédures pour l’obtention de visas et sur la manière de rédiger un Curriculum Vitae dans les règles.