Vos cheveux ont poussé comme des fougères sauvages dan bor sime? Il vous faut impérativement un brushing pour ne plus ressembler à enn balie koko depaye?

Bonne nouvelle!

Avec le déconfinement partiel initié le vendredi 15 mai, vous pouvez vous rendre dans votre salon de coiffure pour vous faire une nouvelle coupe et cesser de terroriser vos proches avec ce look de lendemain de cuite.

Les salons de coiffures, durement touchés par la crise sanitaire, ont dû, comme tout autre commerce, s’adapter aux nouvelles normes d’hygiène préconisée par le gouvernement pour endiguer la pandémie de Covid-19.

À cet effet, les coiffeurs doivent être munis de gel nettoyant, masques pour le personnel et les clients, de même que des gants.

À Pointe-Aux-Sables, Roshni, qui possède un salon de coiffure à son domicile, prend les nouvelles mesures sanitaires très au sérieux.

« Entre chaque client, je prends une heure à heure et demi pour désinfecter le salon », explique-t-elle, étant donné qu’elle s’occupe de ses clients sur rendez-vous.

Suivant une des mesures obligatoires émises par les autorités, Roshni demande ainsi à tous ses clients de porter un masque lors de leur rendez-vous.

Soulagée de retrouver son salon de coiffure et ses clients, Joëlle Bathilde s’est préparée méticuleusement. « L’état d’esprit a complètement changé. Nous devons veiller à offrir les bonnes conditions d’hygiène à tous ».

Forte de ses 25 années d’expérience comme coiffeuse et esthéticienne, cette Curepipienne avait déjà anticipé des plans de réorganisation au niveau de son salon à Rose-Hill. Elle a fait l’acquisition de gants, masques, gel désinfectant, et autres visières sont déjà prêts. Et avant l’ouverture, elle a procédé à un grand nettoyage.