« Les Mauriciens, et le Premier ministre surtout, réitèrent leur soutien à la cause palestinienne », a déclaré le Premier ministre adjoint, ministre du Tourisme et des Loisirs, Xavier-Luc Duval, lors de son intervention au Centre culturel islamique (CCI) samedi dernier dans le cadre de la rencontre publique de la ministre palestinienne du Tourisme et des Affaires antiques, Rula Ma’aya. Cette dernière a en outre fait un vibrant témoignage de la situation qui prévaut en Palestine et a invité les Mauriciens à visiter le pays.
Le ministre Duval a souligné les objectifs « de cette première visite d’un ministre palestinien à Maurice » : promouvoir l’amitié entre les deux peuples et entre les deux gouvernements; promouvoir le tourisme, gagne-pain des deux États; et que la ministre Ma’aya parle de la souffrance que vivent les Palestiniens au quotidien avec la colonisation israélienne, qui croit de jour en jour.
Selon lui, la visite de la ministre Ma’aya consolidera les relations entre les deux pays, à plus forte raison que le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a lancé une invitation officielle au président de l’État de Palestine, Mahmoud Abbas. Il s’en réjouit et rappelle qu’il a eu l’occasion de rencontrer Mahmoud Abbas en Afrique du Sud et que c’est ainsi qu’il a été invité à visiter la Palestine et a été reçu par la ministre Ma’aya lors de ce séjour. XLD est revenu sur cette visite, qui lui a permis de voir quelques-uns des plus importants lieux de mémoire de l’humanité, comme la Mosquée Al-Aqsa, l’Église de la Nativité ou encore Hébron, où se trouve le tombeau familial d’Abraham, père des trois grandes religions monothéistes, le Judaïsme, la Chrétienté et l’Islam. « C’était un voyage de découverte. Un moment inoubliable », dit-il encore ému de ses souvenirs de voyage, mais aussi par rapport aux récents événements qui se sont produits dans les lieux qu’il a visités, comme le camp de réfugiés d’Aïda, en Cisjordanie, où un jeune garçon palestinien de 13 ans a été tué par l’armée israélienne au début du mois. « Dès que la situation se calme, je vous invite tous à visiter la Palestine », a lancé le ministre Duval.
Il souligne que le peuple palestinien, à forte majorité musulmane, et les Chrétiens vit en parfaite harmonie. « Il n’y a aucune différence. Tout le monde vit ensemble, comme frères et soeurs », dit-il. Il estime que l’économie palestinienne est résiliente puisque, malgré les problèmes sur place, il y a des développements. XLD a eu un mot spécial pour la ministre Rula Ma’aya et l’État palestinien, qui entretiennent un effort soutenu pour mettre fin à l’occupation illégale dont souffre la Palestine. « Nous allons soutenir la fédération de l’Etat palestinien », a-t-il conclu avant de faire don d’un chèque de Rs 300 000 à la ministre Ma’aya au nom de la Sir Gaëtan Duval Foundation (SGDF). Cette première action de la fondation nouvellement créée est destinée à l’hôpital Beit Jala Al-Hussein, de Bethléem, pour des soins aux enfants atteints de cancer en Palestine.
Par ailleurs, XLD a salué la présence des membres du gouvernement, de l’opposition, de l’opposition extraparlementaire et du public à l’ICC. Pour lui, cela démontre leur intérêt pour écouter le discours de la ministre Ma’aya et leur soutien à la cause palestinienne.