L’agrandissement du film du départ de Glorious Goodwood, cheval de l’entraînement Rameshwar Gujadhur aligné dans la quatrième épreuve de la 29e journée, a été fatal à Yashin Emamdee. Le board des Racing Stewards a trouvé que le cavalier mauricien était fautif dans le mauvais départ de sa monture. Les RS sont aussi arrivés à la conclusion qu’il avait aussi brisé l’élan de son cheval et n’avait pu suivre les instructions de son entraîneur. De ce fait, il a été suspendu pour six journées et aura aussi à payer une amende de Rs 50 000.
Subiraj Gujadhur, l’entraîneur de Glorious Goodwood était aussi présent. Il a déclaré qu’il avait demandé à Yashin Emamdee « to be just behind the leader » et de produire son « best effort up the straight ». Ces ordres ont été confirmés par le jockey qui a, pour sa part, évoqué le mauvais départ de Glorious Goodwood. Selon lui, le cheval avait sauté avec la tête tournée vers la droite et qu’il avait été déséquilibré. Il lui a fallu une ou deux foulées avant de pouvoir solliciter sa monture.
Le Chief Stipe a alors agrandi le film du départ et demandé à Yashin Emamdee pourquoi il avait tiré sur sa renne droite au départ alors qu’il avait la main gauche posée sur le cou du cheval. Yashin Emamdee a trouvé que le cheval avait la tête déjà tournée vers la droite au moment du départ alors qu’un arrêt sur l’image a démontré que tel n’était pas le cas au moment du départ.
Questionné sur la raison du geste de Yashin Emamdee, Subiraj Gujadhur n’a pas trouvé quoi dire, sauf pour lâcher « on the film, no ».
Yashin Emamdee devait poursuivre pour dire qu’il a essayé de conserver sa position, mais que le cheval Soweto Slew s’est montré plus rapide que Glorious Goodwood. Il devait aussi ajouter que Glorious Goodwood avait l’habitude de mal démarrer.
Les explications de Yashin Emamdee n’ont pas été acceptées. Il n’a pu donner la raison pour laquelle il avait tiré sur sa renne droite, brisant l’élan de son cheval, ce qui a fait que Glorious Goodwood s’est retrouvé plus en retrait que prévu.