Le MMM, par le biais de Franco Quirin, a exprimé des inquiétudes par rapport à la direction que prend le ministre de la Jeunesse et des Sports. Absent du pays ces trois dernières semaines en raison de ses engagements avec l’Union Africaine (Observateur pour les élections au Niger) et le Parlement Panafricain (Afrique du Sud), le responsable du dossier sport au sein de l’opposition parlementaire se dit inquiet après avoir pris connaissance des sanctions que le ministre de la Jeunesse et des Sports a semble-t-il, imposées, par le biais de leur fédération, contre une athlète, en l’occurrence Noemi Alphonse et l’entraîneur de judo, Joseph Mounawah.
Le député mauve de la circonscription No 20 soutient à Week-End n’avoir pas encore pris connaissance de «tous les détails» de ces affaires, mais avoue ne pas comprendre «comment un ministre peut participer à une telle démarche si cela s’avère vraie». «Je suis en train de récolter des informations sur ses deux affaires, tout comme sur d’autres faits— que je ne citerai pas  pour l’heure—  troublants depuis que l’année a commencé». Le député mauve a promis de revenir sur ces affaires dans les prochains jours.