Deux jockey sanctionnés pour n’avoir pas monté à la satisfaction des Racing Stewards et un autre pour négligence en course. Telles sont les retombées des enquêtes menées ce matin.
Si l’appel qu’il a interjeté est confirmé, Derreck David devra observer une mise à pied de deux journées et s’acquitter d’une amende de Rs 50 000. Le Sud-Africain a été trouvé coupable — il avait plaidé non-coupable — de n’avoir pas tiré avantage de la première ligne de Seeking Angelo alors qu’il avait la possibilité de le faire, et ce, sans avoir à demander à sa monture de produire un effort. Ce qui fit que le favori Kimbelry Al put se placer devant lui. Les Racing Stewards ont même considéré qu’il avait offert la victoire sur un plateau au cheval de Ricky Maingard.
Derreck David demanda au board de considérer la sanction minimale à son égard vu qu’il avait de bonnes montes dans l’immédiat et que son but est de remporter le championnat des jockeys. Le Chief Stipe lui fit part que pour la faute commise en la circonstance, la pénalité était une suspension d’un mois mais que celle-ci a été réduite à une suspension, doublée d’une amende.
En ce qu’il s’agit de Sherman Brown, il devait déclarer d’emblée qu’il avait peut-être commis une erreur en restant en épaisseur sur Captain Firth. Il lui avait été demandé de suivre en deuxième ou troisième position derrière le leader qui aurait été Master Mascus. Il trouva qu’il aurait pu laisser sa monture se positionner aux côtés du cheval de Vincent Allet en one off au lieu de la reprendre pour suivre en troisième position. Il fut ainsi sanctionné d’une mise à pied d’une semaine et d’une amende de Rs 50 000.
Par ailleurs, sachez que Girish Goomany (Cools Style) devra payer une amende de Rs 25 000 pour avoir gêné Billy Bojangles à 400m de l’arrivée dans la première course.