Pas moins de quatre enquêtes ont été ouvertes par le board des Racing Stewards ce matin. À l’issue de celles-ci, deux sanctions ont été infligées pour cause d’interférence. Jeanot Bardottier a écopé d’une amende de Rs 35 000, alors que celle de Brandon Lerena se chiffre à Rs 20 000.
Coïncidence ou pas, les deux fautes eurent lieu dans la même course, soit la deuxième. Jeanot Bardottier était en selle sur Levanto et il a laissé son cheval dériver sur la gauche pour fermer le passage à Gharbee, qui était à son extérieur, tandis que Cinchona, lui, dut être repris. Il plaida coupable de la faute, la cinquième de ce genre en 14 journées. Il fut pénalisé en conséquence.
En ce qui concerne Brandon Lerena (Elite Class), sa faute fut d’avoir laissé sa monture verser à l’intérieur peu après le départ. Ainsi, Arabian Empire fut gêné. Il fut pénalisé après que le board des RS eut pris en considération le nombre de fautes du même genre qu’il a commis depuis le début de la saison (quatre) et la gravité de l’interférence.
Une enquête avait aussi été ouverte sur une gêne subie par Kingdom’s Key (Rakesh Bhaugeerothee) dans la dernière course. Aucune sanction ne fut prise. La monte de Vinay Naiko (No Prisoners-13e journée) a également intéressée les Racing Stewards. S’il fut décidé de ne pas aller de l’avant avec l’enquête, il n’en demeure pas moins que le handling du jockey had come under notice.
Par ailleurs, deux barriers trials ont eu lieu lors du training. Quatre chevaux ont pris part au premier essai et c’est Recall To Life (D. David), qui portait des oeillères, qui arriva en tête devant Captain Magpie (M. Van Rensburg), qui avait été harnaché du même équipement pour la première fois. Racketeer Blues (N. Teeha) domina de peu Spin A Coin (M. Neisius). Le second regroupait trois chevaux et c’est Maestro’s Salute (K. Ghunowa), avec les oeillères, qui se montra beaucoup trop fort pour The Flying Machine (D. David) et Tobeastar (N. Sheik).