Night shift
Je suis peut-être un fou des courses, mais je ne suis pas  un con. Quoique en ce moment, il n’y a aucune logique au Champ de Mars. Ainsi, je me pose la question sur la fluctuation d’une cote qui était à 11/1 à la fermeture des paris vendredi après-midi et qui est passée à 4/1 à la réouverture des paris samedi matin ?
Comment a-t-on pu jouer un cheval le soir alors que les bookmakers sont supposés ne pas opérer ? On ne va quand même pas me dire que ce sont les loups-garous qui se sont mis de la partie ! Et ce n’est pas la seule cote qui a subi un changement durant la nuit. Ce genre de changement, il y en a à la pelle tous les samedis. Et comme les autorités ne disent rien, les loups- garous continuent à dicter leur loi, une loi malsaine où ce sont les turfistes qui se font plumer.