«A little knowledge is a dangerous thing»
Elle voulait que son coursier coure seul à l’avant, sans être inquiété. Son voeu a été exaucé. Il est parti à l’ouest tambour battant. D’ordinaire, il est lent, mais samedi dernier, il s’était vu pousser des ailes et comme l’Irlandais n’y était pas et qu’il n’y avait que le petit local boy, on pensait que «the cat was in the bag». Malheureusement… les courses sont les courses et à Maurice l’incertitude du turf est une…certitude. Courir seul devant ne veut pas dire gagner. Le résultat a été tout aussi néfaste que celui enregistré par le chien fantôme, voire pire. Que faut-il en déduire Madame ? Vous ne savez pas ? Cela vaut mieux comme dirait l’autre «a little knowledge is a dangerous thing».