Free MTC
– Ki  position Ti-Louis ? toujours dans réflexion ? To encore pé réfléchi kouma  to pas finn gagne to tante bazar samedi ?
– Toi to croire ena juste lé course dans la vie. Il y a des choses beaucoup plus importantes dans la vie, bonhomme.
– Hummm Ti-Louis dialogue péna zordi. Ki pé arrive toi, toi osi to pé contaminé avec sa ban philosophe de passage là.
– Non ta. Mo juste pé faire ene ti réflexion lors sa rapport ki tout dimoune pé causé-là.
– Hein quoi? Fine ena encore ene rapport lors Club? Rapport là ki pé dire ? Bizin quitte Port-Louis pour alle Mapou ? Ki sanla fine fer sa rapport là? Ban Singapouriens ?
– Ala to gagne coute courant vite toi-là. Pas sa ban rapports singapouriens qui alle fini dans tiroir là. Non toi !!!!
– Ah Ti-Louis to rassure moi. Mais lors ki rapport to pé réfléchi kouma sa. Stipe Report ?
– NON brother, mo pé juste pense ene deux zafer ki sa grand consulat anglais Robertson fine dire pou la presse.
– Hein Ti-Louis. Lot coup précise ton pensé depuis bonheur. To fer moi gagne peur. Sa rapport la même qui tout lagazette pe causé dépi samedi. Mo pe lire ki pou bizin mettre un Freedom Of Informations Act.
– Tone bien lire brother. Sa même plus important là. Freedom of Information. Sa mem ki nous bizin partout pou kone un peu la vérité.
– Hé hé Ti-Louis mo trouvé kot to pé vini dé loin la !! To croire sa pour applique dans Club ??
– Mo trouvé ki depuis to fréquente moi la, to pe vine un peu malin. Sa même sa. That’s the Question. D’après l’ordre mo croire zotte ti fini au courant que le Marshall Robertson ti pou vine avec sa proposition la. To pas trouvé ki zotte fine passe sa ban règlements qui mett ene gros cadenas lors tou ban délibaration du board.
– Selon toi Ti-Louis  ki fer pé rode bloque sa ban inside information là?
– Je ne sais pas. Mais mo tan dire pas konné ki san là ine change sa ek so éna lintention pou tire sa. Avec sa qantité avocats et dimoune intelligent ki ena dans club zot pou faire au contraire qui mette en place zot propre Free MTC Act pour plus de transparence.
– To croire que ces Gentlemen pou fer zot révolution zot osi?
– Sa mon ami, c’est une autre question.