La confirmation de la nouvelle est tombée hier. Le ministère de l’Emploi a informé le Mauritius Turf Club que la demande de renouvellement de permis de travail de Cédric Ségeon a été refusée. De ce fait, le Français n’est pas autorisé à être en selle sur les chevaux de Patrick Merven à partir de samedi. Ce matin, Cédric Ségeon, par les soins de ses hommes de loi, a  contesté la décision faite à son encontre et a demandé un judicial review.
Selon nos renseignements, ce serait la police qui aurait émis une objection contre le renouvellement de permis du jockey du fait que ce dernier est accusé de cheating pour la course de Triad Of Fortune lors de la première journée 2015. Cédric Ségeon avait écopé d’une mise à pied de six journées et d’une amende de Rs 150 000 pour n’avoir pas donné toutes les chances à son cheval pour que ce dernier obtienne la meilleure place à l’arrivée. Il avait fait appel contre la sanction mais celle-ci avait été maintenue par le board d’appel.
Accusé de cheating, il a dû se présenter en cour et payer une caution pour sa remise en liberté. Il se trouve aussi devant une interdiction de quitter le pays. Le voilà maintenant qui se voit empêcher d’exercer son métier.
De son côté, Patrick Merven devra, cette semaine, faire confiance aux jockeys mauriciens pour piloter ses chevaux. Il n’a pu faire appel à une cravache étrangère pour piloter Love Struck dans le Barbé vu qu’il ne dispose pas de titulaire au poste de jockey.