Aucun d’entre nous n’a choisi de venir au monde. Monde où nous avons, pour ainsi dire, échoué par hasard. Nous ne sommes en effet que l’accomplissement du désir de nos parents. Sinon un accident de parcours survenu sans crier gare. Et cela depuis au moins la nuit des temps. L’Homme a toujours eu besoin de sensualité.

Et, c’est précisément du plaisir des sens que naît la vie. Selon le sage nous devons nous comporter face à la vie comme si nous prenions part à un banquet. Vous êtes sous votre meilleur jour, vous avez sorti vos talons des grands soirs. Et de charmants jeunes gens vous tournent autour comme des abeilles voulant butiner une fleur. Vous êtes flattée. Complimentée.

Vous promettez la prochaine danse comme promettent les jeunes politiciens. Pour le moment c’est le serveur que vous avez avidement dans le viseur. Il a su lire vos envies, rien qu’à voir votre « body langage.» Vous n’en n’avez pas eu assez, vous en voulez encore… de ces petits fours si savoureux en bouche. La musique vous transporte.

Vous vous laissez aller. Le champagne vous monte à la tête. Vous avez le cœur en joie, les sens en éveil. Vous vous sentez aussi riche que la banque centrale. Ce soir vous ne jurez que par le doré. On vous envie, on vous jalouse, vous dites-vous sous votre brushing. Certaines se demandent ce que vous avez de plus que les autres ?

Pas grand-chose, si ce n’est que vous êtes belle, intelligente et drôle. Hormis le fait que vous ayez la « tchatche » et qu’on se sente à l’aise avec vous…. malgré l’évidence que vous avez trop bu ce soir et que vous avez fumé une cigarette «étrange » avec les garçons dehors. Vous avez maintenant envie de vous coller à ce cavalier qui vous fait tant craquer.

Vos regards et vos sourires ont parlé à votre place. Vous êtes dans ses bras, son parfum vous enivre. Les seins écrasés contre sa poitrine, vous dansez, joue contre joue. Sa bouche glisse vers vos lèvres pour vous donner un langoureux baiser. Vous fermez les yeux. Vous n’êtes plus sur la piste de danse, vous avez décollé pour Vénus.

Vous sentez  le désir se gorger en lui, vous aussi  n’y tenez plus. Vous vous êtes éclipsés tous les deux, et vous vous êtes retrouvés sur la plage désertée, qui ce soir s’offre à vous. Rien qu’à vous deux pour un moment d’amour charnel. C’est cette nuit-là que vous passez à l’acte. A la belle étoile.  Au son des vagues.

Cet amour a grandi depuis ce fameux soir sur le sable, au rythme lascif des clapotis léchant le rivage. Vos yeux étincelaient de félicité. Vous aviez à coup sûr trouvé votre âme sœur. Sans chocolat ni cadeau. Juste de l’amour. Vous étiez en quête d’authenticité.

Ce n’est jamais simple d’aimer de toute son âme. Car les âmes sœurs ne sont pas forcément des âmes amoureuses. Vous le savez que trop bien. Caramel, bonbon, chocolat… fondent parfois en larmes et en crime de sang dans le pire des cas ! Prenons le temps de bien connaître l’autre avant de chanter : darlin’ faisons l’amour ce soir ; ou prendre un engagement à vie.