Maurice accueille 200 experts en ayurveda, des producteurs de médicaments ayurvédiques ainsi que des médecins de l’Inde, d’Afrique et d’Angleterre durant le week-end (les 27 et 28 août), autour d’une conférence internationale sur l’ayurveda. Le thème retenu est « Ayurveda – La santé pour tout un chacun ». Cette conférence se tiendra à l’Institut Rabindranath Tagore à Ilot. 
Cette initiative relève du ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie et du Human Service Trust. Cette conférence a pour objectifs de familiariser la population aux multiples vertus de cette médecine traditionnelle et de promouvoir l’ayurveda comme thérapie alternative. Elle s’insère dans le cadre de la vision du gouvernement d’améliorer la qualité du service de santé, de promouvoir le tourisme médical et de positionner Maurice comme un hub médical. En effet, le nombre de personnes souffrant de maladies non transmissibles (MNT) ne cesse de grimper. L’utilisation de la médecine allopathique et de la médecine traditionnelle (MTR) comme l’ayurveda permettra ainsi de contrôler le taux croissant de MNT. Plusieurs sujets seront à l’ordre du jour, dont l’historique de l’ayurveda, l’ayurveda à Maurice et dans le secteur public, la promotion de la santé à travers l’ayurveda, l’ayurveda et les MNT, comme le diabète, l’hypertension, l’obésité, l’asthme, la gestion du stress, l’insomnie et la démence, entre autres.
Des représentants du ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie assisteront à la conférence ainsi que des médecins en ayurveda. Les participants et le public seront par ailleurs invités à visiter une exposition de plantes médicinales traditionnelles qui se tiendra le dimanche 28 août au Mahatma Gandhi Ayurvedic Hospital à Calebasses.
À noter que la médecine ayurvédique s’intéresse à la santé au sens large, incluant ainsi l’hygiène de vie, le corps mais aussi l’esprit. Parmi les médecines dites traditionnelles, la médecine ayurvédique est l’une des plus anciennes et des plus connues. Originaire de l’Inde, elle s’attache depuis environ 5 000 ans à définir la constitution individuelle de l’être humain et le principe dominant qui régit son métabolisme. Le terme ayurveda vient de deux mots du sanscrit : ayur qui signifie longévité et veda, la connaissance. La médecine ayurvédique permet de déceler les particularités physiques, les maladies et les dysfonctionnements les plus courants susceptibles d’affecter les patients. 
Aujourd’hui, Maurice est régi par l’Ayurveda and other Traditional Medicines Act qui fait provision pour un cadre légal concernant la pratique de l’ayurveda et autres MTR. Des services ayurvédiques sont maintenant offerts dans cinq centres notamment à l’hôpital SSRN, à l’hôpital de Flacq, à l’hôpital Victoria et dans deux médi-cliniques situées à L’Escalier et à Belvédère. En 2010, environ 50 000 patients ont visité ces centres ayurvédiques.