Les allergies ou intolérances alimentaires, médicamenteuses ou causées par des produits chimiques dans l’environnement sont plus répandues qu’on ne le croit. Prise répétée d’antibiotique, diminution de l’allaitement maternel ou exposition des nourrissons à des substances allergènes et à la fumée sont autant de facteurs susceptibles de provoquer une réaction allergique. Souvent mal diagnostiquées, les allergies gênent ceux qui en souffrent dans leur vie quotidienne. Une ONG, Allergy Watch, s’est fixée pour objectif de sensibiliser les Mauriciens.
Migraines, vomissement, diarrhées, syndrome des intestins irritables, constipation, douleurs aux articulations, sueurs froides, hypoglycémie, eczéma, asthme, insomnie, rhinite, ulcères à la bouche : et si c’était une réaction allergique ou une intolérance à un aliment ? « Les allergènes des aliments sont la cause de 90 % des réactions allergiques », indique l’ONG. Sandra Ramloll et Rajesh Mungaroo, un couple de jeunes scientifiques, respectivement détenteurs d’un doctorat en physique et en chimie et fondateurs de Allergy Watch, traquent depuis 2009 les substances allergènes présentes dans des aliments et l’environnement. Le lait de vache, les additifs et les colorants alimentaires, en particulier le tartrazine, un jaune citron associé à un bleu brillant (E 133 et E 142) sont les causes communes de réactions allergiques. Allergy Watch recommande à la population de bien lire les listes d’ingrédients, dont la mention est obligatoire sur les emballages des produits en vertu des règlements de la Food Act et des normes de l’Union européenne et de la Food and Drug Administration américaine. L’allergie à la tartrazine survient surtout chez les asthmatiques et chez ceux qui sont déjà allergiques à l’aspirine. L’une des formes d’allergie chez l’enfant est une hyperactivité, relève Allergy Watch.
« La plupart des additifs doivent être utilisés en quantité limitée et ils doivent être autorisés seulement s’ils sont sans danger. Un étiquetage non approprié conduit à des réactions allergiques », affirme l’association. Les colorants susceptibles de provoquer une allergie sont présents dans la nourriture, les cosmétiques et les médicaments. Les règlements européens, indique Allergy Watch, rendent obligatoires la mention de 14 ingrédients sur les étiquettes des produits alimentaires. Ce sont le gluten, les oeufs, les crustacés, les cacahuètes, les tree nuts, le soja, le céleri, la moutarde et les sulfites en concentration trop élevée. Les poissons, le blé sont aussi à l’origine d’allergies. Une allergie ou une intolérance alimentaire survient immédiatement ou deux jours après la consommation du produit. « Contrairement à l’allergie alimentaire qui a sa source dans l’enfance, l’intolérance alimentaire peut survenir à n’importe quel moment de la vie », indique Allergy Watch.
Les substances chimiques dans l’environnement sont également à l’origine d’allergies. Fumée, pesticides, plastiques, parfums, peinture, produits dérivés du pétrole, médicaments sont allergènes. Dans les maisons les acariens sont une cause commune d’asthme et de réactions allergiques. Ils prolifèrent dans un milieu chaud et humide, à une température de 21 degrés C et à un taux d’humidité de 75 % à 80 %, précise Allergy Watch. Ils ne subsistent pas dans les climats secs et meurent quand le taux d’humidité descend entre 40 % et 50 %. Matelas, moquettes, sofas sont leurs lieux de prédilection. Il est recommandé de les laver souvent, de passer l’aspirateur, de les recouvrir de housses antiallergiques, de bien entretenir les filtres de climatiseurs et les ventilateurs, d’ôter la poussière avec un chiffon humide et de ne pas mettre de moquette dans les chambres à coucher. Les moisissures présentent dans les salles de bain, cuisines, sur les rideaux de douche, les portes de réfrigérateurs sont également susceptibles de provoquer des réactions allergiques. Allergy Watch recommande de bien aérer la maison.
L’association, dont le siège est à Quatre-Bornes, a créé depuis peu son site web (http://allergywatchmru.webs.com) et recrute de nouveaux membres.