Le ministère de la Santé organise lundi une série d’activités dans le cadre de la Journée mondiale de la santé mentale. Cette initiative vise à sensibiliser la population aux problèmes liés à la santé mentale et à informer sur les différents soins primaires prodigués aux personnes atteintes de troubles mentaux.
Un programme culturel sera proposé lundi par le personnel et les patients du Brown-Séquard Mental Health Care Centre (BSMHCC). Une exposition sur les activités créatives réalisées par des patients de l’Occupational Therapy Unit sera aussi au programme. Le comptoir d’information du centre sera d’ailleurs ouvert à d’autres organisations non gouvernementales (ONG).
La Mauritius Psychiatric Association, de son côté, organisera une journée portes ouvertes le samedi 15 à l’hôpital de Flacq. Le public aura l’occasion de se familiariser avec les divers aspects liés à la santé mentale et les services offerts par des ONG en faveur des personnes souffrant de troubles mentaux. Le personnel médical et paramédical des hôpitaux régionaux sera aussi sensibilisé à la santé mentale.
La campagne de sensibilisation a pour thème « La grande avancée, investir dans la santé mentale ». L’objectif est d’attirer l’attention sur le peu d’importance accordé aux questions liées à la santé mentale et aux maladies mentales et sur la nécessité d’investir davantage au niveau des ressources et du soutien offerts aux patients. Cette campagne mettra aussi l’accent sur une plus grande visibilité du traitement des maladies mentales pour combattre toute forme de stigmatisation dans la société. Les membres de la famille et la communauté seront appelés à soutenir les patients afin qu’ils puissent trouver la guérison.
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé mentale est un état de bien-être physique, mental et social et qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. Il est estimé qu’environ 20 % des enfants et des adolescents dans le monde présentent des troubles ou des problèmes mentaux et que dans la moitié des cas, les troubles mentaux se manifestent avant l’âge de 14 ans.
Les statistiques de l’OMS indiquent que 154 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression, qui représente la septième cause de morbidité dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Environ 25 millions personnes souffrent de schizophrénie et 91 millions sont affectées par les troubles liés à l’alcoolisme et à l’usage de substances nocives. Un rapport publié récemment par l’OMS indique que 50 millions de personnes souffrent d’épilepsie et 24 millions d’Alzheimer et d’autres troubles mentaux.
Par ailleurs, 877 000 personnes se suicident chaque année, dont 86 % dans les pays à faible revenu. Plus de la moitié d’entre elles ont entre 15 et 44 ans.
Les chiffres du ministère de la Santé indiquent qu’en 2010, 124 930 personnes avaient reçu des soins au BSMHCC et aux départements de psychiatrie dans les hôpitaux régionaux, parmi lesquels 7 882 nouveaux cas ont été recensés. En 2009,
1 972 patients présentant des troubles liés à l’alcoolisme ont été admis au BSMHCC. Les autres patients souffraient de schizophrénie (1 349), de dépression (174), d’épilepsie (64) et de toxicomanie (33), entre autres.
Environ 600 infirmiers, médecins, psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux et personnel paramédical sont affectés au BSMHCC pour encadrer ceux souffrant de troubles mentaux, neurologiques et comportementaux. Ce centre hospitalier dispose de 730 lits : 240 dans le nouvel hôpital et 490 dans l’ancien bâtiment. Le nouveau centre de Brown-Séquard est opérationnel depuis 2005. L’ancien hôpital a ouvert ses portes en 1879 et était initialement connu comme le Lunatic Asylum.