The One, association bénévole en voie de formation, et l’association des anciens étudiants du collège Adventiste (ACOSA) ont organisé un check-up medical dimanche à l’intention des habitants de Vacoas/Phoenix au collège Adventiste, dans la salle Henri Evard. Cette activité est dans la droite ligne de la vocation de l’ACOSA, qui ne se contente pas de convier ses membres à un cocktail de temps en temps.
En fait, le check-up médical de dimanche est l’un de nombreux autres que l’association des anciens étudiants a organisé avec le concours de médecins et de nombreux bénévoles ayant une formation paramédicale, dans le district de Rivière-Noire, notamment à Petite Rivière-Noire et à La Gaulette. Outre les médecins, Dr Surendrasingh Nundoo, Dr Ned Munroop et le podologue H. Doorgakant, plusieurs organisations dont Vie et Santé, Omega Santé, le Dr Agarwal’s Eye Hospital et P.H Business Ltd ont apporté leur concours pour établir le bilan médical de nombreux habitants de la ville qui avaient fait le déplacement pour se faire examiner.
L’ouverture de la journée médicale a démarré en la présence des deux conseillers municipaux de la ville de Vacoas/Phoenix, l’ex-maire Tangavel Thodda et Nayim Beekawoo, et des présidents et membres de The One et de l’ACOSA, dont T. K Boodhram et Lineburn L’Espérance. Ces derniers ont remercié les nombreux sponsors qui ont apporté leur concours pour assurer la logistique nécessaire pour ce genre d’activité. L’ex-maire de Vacoas/Phoenix, au nom de sa compagnie, Thod Marketing Ltd, a remis un souvenir de Maurice au couple Fontpiquer, Guylène et Rafaël, qui a toujours fait équipe avec Vie et Santé pour soutenir les campagnes médicales initiées par l’ACOSA. Le couple Fontpiquer quitte Maurice bientôt après quatre années de bénévolat au chapitre de la santé préventive au bénéfice des Mauriciens.
Dans une allocution de circonstance, Tangavel Thodda, CSK, a fait les éloges de The One et de l’ACOSA pour l’intérêt qu’ils portent au bien-être des habitants de la ville et a fait un plaidoyer pour la santé préventive, citant Mohandas Karamchand Gandhi, un grand adepte de la marche, cette activité physique étant un des atouts pour se prémunir de nombreuses maladies.