La chaleur, l’usure après une année à bosser, les vacances des enfants à prévoir, l’approche de la période des fêtes, le grand ménage, les cadeaux à trouver… Cette période de l’année est pour beaucoup d’entre nous, une source de stress. Or, si le stress vient facilement nous ronger et nous épuiser suite au surmenage ou à une contrariété, il ne s’agit pas pour autant de se laisser aller. Il existe des gestes simples qui peuvent limiter son impact sur nous et notre entourage. Voici quelques conseils qui vous aideront à combattre le stress en moins de 60 minutes.
10 minutes : Mâcher un chewing-gum
Selon des chercheurs australiens et anglais, mâcher un chewing-gum dans les moments de tension diminue l’anxiété mais également le taux de cortisol, l’hormone du stress. « Mâcher augmente le flux sanguin vers le cerveau, ce qui peut aider l’individu à se sentir plus alerte, mais aussi à éloigner ses pensées des sources de stress » soutient l’un des co-auteurs de l’étude.
12 minutes : Boire du thé noir
Une étude de l’University College de Londres soutient que les gens qui boivent quatre portions de thé noir par jour pendant six semaines ont la capacité de se détendre plus rapidement et ont des niveaux de cortisol plus bas après un événement stressant. Les composés chimiques de cette boisson bourrée d’antioxydants détendent grâce à leur effet sur les neurotransmetteurs dans le cerveau.
15 minutes : Essayer un massage
Pour réduire les problèmes de stress, le journal international des neurosciences préconise un massage sur chaise de 15 minutes deux fois par semaine. Cela aurait un impact sur le système nerveux sympathique, disent-ils. Ce massage peut facilement être pratiqué chez vous : il suffit de faire rouler une balle de tennis sur les muscles de la paume de votre main pour déclencher une réponse similaire.
20 minutes : Ecrire vos émotions
Ecrire un événement stressant peut aider à diminuer le niveau de stress perçu. Une étude publiée en 2010 avait souligné ce phénomène, expliquant qu’en écrivant, cela nous aide à traiter des expériences désagréables et ainsi, contribue à libérer nos émotions négatives puisque l’écriture permettrait d’organiser nos pensées .
30 minutes : Ecouter de la musique
Les pouvoirs de la musique sur le stress ont été mis en avant par les recherches publiées dans le journal Advanced Nursing. Une musique, délibérément choisie,  peut susciter des émotions positives et réduire les niveaux d’hormones de stress indiquent les scientifiques qui ont noté que les patients qui ont écouté des chansons de leur choix avant une opération étaient moins anxieux. En dansant, nous pouvons aussi libérer des endorphines, propices au bien-être, ajoutent-ils.
45 minutes : Abandonner la technologie le temps d’une pause
Dans le cadre d’une étude sur les méfaits des nouvelles technologies au quotidien, les chercheurs de l’université de Californie et ceux de l’armée des Etats-Unis ont montré que les fréquences cardiaques et le stress augmentaient à chaque fois que l’alerte indiquant la réception d’un nouvel email retentissait chez les sujets participants à cette étude. Couper la réception de ses alertes pendant 45 minutes est déjà un bon début pour commencer à se sevrer…, soutiennent-ils.
60 minutes : Nettoyer son intérieur
Le caractère répétitif du ménage peut aider à relâcher les tensions. On se perd dans le rythme des passages répétés d’aspirateur ou de chiffon, ce qui peut perturber les pensées stressantes et déclencher une réponse de relaxation du corps.