Annoncé depuis longtemps, le Diploma in General Nursing, qui succède au Certificate in Nursing, a été lancé hier par le ministre de la Santé Lormus Bundhoo. C’était lors d’une cérémonie de remise de certificats aux infirmiers organisée pour la première fois en plus de 40 ans. Le Top Up Programme pour ceux ayant complété leur formation a aussi été lancé. Si le Mauritius Institute of Health est désormais appelé à jouer un rôle de premier plan dans la formation de ces professionnels, la School of Nursing continuera à exister comme avant, a assuré le ministre.
Les infirmiers peuvent désormais suivre à la School of Nursing un Diploma in Nursing, qui remplace le Certificate in Nursing. Ce nouveau programme de formation comprend cinq modules. Parmi : le Customer Care, la Nursing Research et la Transcultural Nursing.
Ceux ayant complété le Certificate in Nursing, introduit à Maurice en 1958, bénéficieront du Top Up Programme en vue de compléter les modules enseignés au niveau du Diploma in Nursing. Ces formations, a précisé le ministre de Santé hier à l’auditorium Octave Wiehe à Réduit, seront assurées par la School of Nursing alors que le Mauritius Institute of Health sera appelé à jouer un rôle de premier plan en étant l’awarding body.
« Le Mauritius Institute of Health aura la upper hand en tant que représentant du ministère, ce qui allégera le travail de la School of Nursing », a expliqué Lormus Bundhoo. L’institut, a-t-il ajouté, a sollicité la collaboration de l’Open University of Mauritius pour un programme de formation à distance dans le cadre de son Top Up Programme.
Le ministre a aussi annoncé le Continuous Development Programme pour les infirmiers. « Ces derniers sont aussi importants que les médecins. Il est donc impératif de revoir les critères de sélection et donner à ces personnes l’occasion d’être up-to-date avec ce qui se passe dans le domaine de la santé. »
Lormus Bundhoo s’est ensuite appesanti sur le coût de la formation des infirmiers au gouvernement. « Les cours pour les trois ans peuvent atteindre les Rs 429 000. Avec les dépenses pour le transport et l’uniforme, le coût s’élève jusqu’à Rs 500 000. Ce qui fait que le ministère aura investi environ Rs 200 millions dans la formation des infirmiers d’ici 2015 », a-t-il expliqué.
Par ailleurs, les 163 infirmiers ayant suivi le programme de formation ont reçu leur certificat hier. C’est la première fois en plus de 40 ans qu’une cérémonie solennelle est organisée pour récompenser les nouveaux venus. Une remise de certificats, a annoncé Lormus Bundhoo, sera désormais organisée annuellement.