Une quinzaine de professionnels de santé du secteur public, dont des médecins et consultants, participeront du 21 au 25 janvier à l’Institut de Santé à Pamplemousses à une formation placée sous le thème « Conception, développement et utilisation d’un cours en ligne ». Cette initiative découle d’un partenariat entre l’Institut de Santé de Maurice et l’Agence universitaire de la francophonie.
L’atelier fait partie d’un ensemble de cours axés sur les technologies de l’information et de la communication intitulés « Transfer » proposés par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF). L’objectif principal de ces ateliers est d’aider au déploiement, dans les pays francophones du Sud et de l’Est, de la maîtrise des technologies de l’information et de la communication notamment en milieu universitaire.
Cette formation s’adresse à l’ensemble des enseignants du supérieur et aux responsables universitaires du milieu médical appelés à participer à la mise en place des dispositifs d’enseignement à distance dans leur institution. Les participants doivent, au préalable, maîtriser les fonctions de base d’un ordinateur, être familiers avec l’environnement Windows et savoir utiliser les fonctions de base d’un logiciel bureautique.
À l’issue de cette formation de cinq jours, les compétences acquises par l’apprenant lui permettront de savoir structurer son cours afin de le mettre sous format électronique et développer un site web éducatif ou s’approprier une plateforme d’apprentissage à distance. De plus, il aura acquis des connaissances lui permettant d’utiliser un éditeur de pages web, de maîtriser un système d’exercices interactifs et de définir un scénario d’utilisation de son cours en ligne dans le cadre d’une formation.
Plusieurs thèmes seront abordés, dont l’organisation pédagogique d’un cours en ligne ; exemples de cours en ligne ; les étapes de conception d’un site web éducatif ; le développement d’un site web ; l’évaluation du système d’apprentissage ; la conception d’exercices interactifs et la présentation d’un modèle de cahier des charges d’un projet d’intégration. La formatrice principale est Mme Shirin Panchoo et l’encadrant, Mme Shabneez Panchoo.
Fondée en 1961, l’AUF est une des plus grandes associations d’universités au monde, avec 782 établissements membres dans 98 pays. Elle rassemble des institutions d’enseignement supérieur et de recherche des cinq continents utilisant le français comme langue d’enseignement et de recherche.
L’AUF mène des actions de soutien à la recherche individuelle ou en réseau, de soutien à la formation professionnelle ou à la formation à la recherche, d’appui à la gouvernance universitaire ou encore d’aide à la production et à la diffusion de l’information scientifique.
Elle offre aussi aux publics universitaires la possibilité de se former aux technologies de l’information et de la communication. Autre fonction de l’AUF est de développer un dispositif technologique d’appui à l’enseignement supérieur et assurer la formation de niveau master en administration et gestion, en médecine tropicale, en informatique et en entrepreneuriat.
Présente à Maurice à travers son campus numérique francophone à l’Université de Réduit, l’AUF compte six établissements membres mauriciens.