Chaque année, à pareille époque, c’est la même chose. Yeux qui grattent, nez qui coule, gorge qui picote, courbatures, gastroentérite… La raison : l’arrivée de l’hiver. Avant que le mal ne l’emporte, sachez vous prémunir. Voici nos conseils pour mettre en place une prévention des infections hivernales et booster votre système immunitaire.
Fatigue, frissons, toux, fièvre, nez qui coule… Si le froid est souvent responsable de certains désagréments de santé, c’est principalement la promiscuité, les contacts avec les autres, qui contribuent à la propagation des virus. Les refroidissements se transmettent facilement par de minuscules gouttelettes projetées lors de la toux ou des éternuements ou par les mains. Les germes et les virus se déposent sur les poignées de porte, les téléphones, etc., et ils peuvent vivre des heures, ce qui rend les infections hivernales très contagieuses. Mais grâce à un système immunitaire fort, on parvient à ne pas succomber pas aux germes. D’où l’importance de certaines attitudes à adopter avant même l’arrivée du grand froid, pour éviter les maux d’hiver. Au menu : sport, hygiène, relaxation et alimentation saine.
L’alimentation
Primo : pensez à une alimentation saine et équilibrée pour un organisme plus résistant. Pas besoin de manger plus calorique en hiver. Les repas trop lourds et trop gras ralentissent le transit intestinal. Pour soutenir votre système immunitaire, votre alimentation doit vous procurer tous les nutriments qui nourrissent vos défenses. Les fruits et les légumes doivent être présents en bonne quantité pour leurs précieux apports. Il est conseillé de consommer des légumes verts, des salades, et des agrumes. Les aliments riches en vitamine C représentent un excellent soutien contre les infections. La vitamine C est particulièrement conseillée aux fumeurs car le tabac contribue à la détruire. Vous devez également consommer des céréales complètes ou demi-complètes et des oeufs pour vous fournir, en particulier, de la vitamine B, qui renforce l’action de la vitamine C et favorise une meilleure résistance au stress, et de la vitamine B12, qui aide à lutter contre la fatigue et facilite l’absorption du fer. Les poissons, crustacés, lentilles et autres légumineuses sont aussi recommandés pour éviter les carences en fer, sources de fatigue et de sensibilité aux infections à répétition.
De même, les oléagineux, tels les amandes et les noix, riches en minéraux et, notamment, en magnésium, sont indispensables pour combattre le stress et préserver l’intégrité du système immunitaire. À noter que les huiles riches en acides gras polyinsaturés et poissons gras, soit les oméga 3, participent à un meilleur fonctionnement immunitaire et neurologique. Le miel s’avère aussi être une des solutions pour garder toute son énergie. Quel que soit le miel que vous choisirez, il est idéal pour lutter contre les états grippaux, grâce à son pouvoir antibactérien, il favorise naturellement la guérison du rhume ou des petits maux de gorge sans passer par la case « médicaments ». Apportant des polyphénols et des agents antimicrobiens, le miel sera votre allié tout au long de la saison. Idem pour le propolis, substance récoltée par les abeilles et provenant d’un mélange de cire d’abeille, de résine et de pollen, apportant ainsi des oligo-éléments et des vitamines. Le propolis possède des vertus antiseptiques, bactéricides, antivirales et anti-infectieuses, et contribue à renforcer les résistances naturelles de l’organisme, notamment en saison hivernale. Pour stimuler votre système immunitaire, pensez également aux probiotiques. Il n’est pas forcément utile de recourir à des compléments alimentaires, misez sur les yaourts !
L’hygiène
Secundo : sachez que les virus, mais aussi toutes sortes de bactéries et autres germes, sont principalement véhiculés par les mains et les gouttelettes de salive. C’est pourquoi il est primordial de se laver les mains sans retenue, aussi souvent que possible (en sortant des toilettes, avant de préparer les repas, de passer à table, en revenant des courses, après les transports en commun, etc.), et correctement, c’est-à-dire à l’eau et savon, en faisant mousser longtemps et sans oublier les ongles et les poignets, suivi d’un séchage soigneux. Pensez également à emporter partout avec vous un flacon de gel hydro-alcoolique pour éviter tout risque de contamination. Et pour éviter de contaminer vos proches, utilisez des mouchoirs en papier, jetez-les après usage et évitez les contacts avec les personnes fragiles (bébés, personnes âgées, femmes enceintes). De même, il faut éviter les projections en toussant et en éternuant dans le creux de son coude.
Le sport et la relaxation
Pour renforcer votre organisme, adoptez le sport à volonté. Et la relaxation aussi, car la pratique régulière d’une activité physique s’impose pour non seulement maintenir l’organisme en forme, lutter contre le stress, améliorer le sommeil, mais aussi éloigner la dépression et la fatigue. Et si des séances de sport sont bénéfiques, une simple marche active quotidienne d’une trentaine de minutes peut aussi faire l’affaire chez les plus sédentaires. En complément, optez pour des séances de relaxation contre le stress et pour améliorer le moral.
Pensez à la vaccination
Le vaccin contre la grippe est recommandé si vous avez plus de 65 ans ou que vous êtes atteint de certaines maladies chroniques comme le diabète ou l’insuffisance cardiaque grave. Le vaccin anti-grippal est également fortement conseillé à tous les autres. Vous éviterez ainsi d’être malade et cloué au lit durant plusieurs jours. En plus, vous éviterez de transmettre le virus autour de vous, notamment aux enfants, chez qui celui-ci peut aussi se révéler dangereux.