Trois chirurgiens crano-maxillo-facial, orthopédique et oto-rhino-laryngologiste et un anesthésiste pédiatrique en provenance de Chennai (Inde) sont actuellement à Maurice pour effectuer à l’hôpital SSRN de Pamplemousses des opérations plastiques complexes de la mâchoire, du palais et du visage, de l’oreille et du sinus et des interventions orthopédiques pédiatriques complexes, notamment des malformations de la colonne vertébrale et la scoliose. Durant leur séjour, ils vont opérer des patients inopérables à Maurice et former les médecins mauriciens.
Le ministre de la Santé, Anil Gayan, a déclaré lors d’une rencontre avec la presse au restaurant Opium samedi soir que le séjour des chirurgiens indiens s’inscrit dans les nouvelles mesures mises en place pour opérer ces malades à Maurice même au lieu de les envoyer à l’étranger. « Les riches peuvent aller n’importe où dans le monde pour des traitements médicaux mais les pauvres n’en ont pas les moyens. Dorénavant ces soins seront accessibles à tout le monde à Maurice ». Il explique qu’ils font partie d’un « package de mesures » comprenant la formation continue des médecins mauriciens. « Seulement un petit nombre de patients atteints de maladies très complexes seront envoyés à l’étranger, dit-il. « Avec l’entrée en vigueur du nouveau système, il n’y aura plus de problème de non-éligibilité pour les traitements à l’étranger pour raison de critères et les patients n’auront pas à se sentir dépaysés loin de leurs proches », affirme M. Gayan La visite des chirurgiens indiens fait suite à des accords signés en Inde entre le ministère de la Santé et les hôpitaux de Chennai lors d’une visite du ministre en Inde il y a quelques mois.
À Maurice jusqu’au 10 juillet, le Pr S.M. Balaji, chirurgien crano-maxillo-facial du Balaji Dental and Crano-facial Hospital de Chennai, a opéré des malformations de la bouche et des becs-de-lièvre et formé les chirurgiens locaux aux technologies les plus avancées dans ce domaine. Le Pr Ravi Ramalingum, chirurgien ENT (ear nose and throat), directeur du ENT Hospital and Research Institute de Chennai, a effectué des implants à l’oreille notamment et le Dr Ruthiramurty Sankar, chirurgien orthopédique du Apollo Children Hospital de Chennai, a réalisé des interventions orthopédiques chez des enfants, opérations dont la durée est de quatre à six heures. Le Dr Singaravelu Ramesh, anesthésiste pédiatrique, a aussi fait partie de l’équipe indienne. Le Dr Balaji a déclaré à la presse qu’un système de téléconférence est envisagé pour qu’un plus grand nombre de médecins mauriciens puisse assister aux opérations, ce qui n’est pas actuellement le cas dans les salles d’opérations. Le Dr Balaji a également annoncé que le ministre Anil Gayan sera le Chief Guest d’une conférence mondiale en Inde.