Lorsqu’on évoque l’overdose, allusion est souvent faite à la toxicomanie. Or, elle peut survenir en raison de la surconsommation de n’importe quel produit psychoactif : héroïne, boissons alcoolisées, médicaments à base de paracétamol ou de la famille des benzodiazépines. Scope a recueilli les explications du Dr Fayzal Sulliman, médecin urgentiste à l’hôpital Apollo Bramwell et ancien responsable du programme de méthadone.
Pour bien comprendre l’overdose, il faut savoir que chaque médicament a une dose thérapeutique. Ainsi, pour le traitement d’une maladie ou d’un symptôme, une dose précise est prescrite en fonction de l’âge et du poids du patient. Mais il arrive que dans certains cas, des personnes dépassent la dose normale. Cet excédent de la dose thérapeutique peut avoir différents effets, dépendant du produit et de la quantité consommée. Lorsque le seuil de tolérance est dépassé, on peut alors parler d’une surdose ou d’une overdose. Celle-ci peut s’avérer fatale car même si le corps est un système qui peut réagir pour face à un excédent, il arrive qu’il n’ait pas la réaction escomptée. C’est à ce moment que survient l’overdose. Pour la contrer, des antidotes sont administrés en milieu hospitalier pour éviter la mort.