Photo d'illustration

“Aucune épidémie”, rassure, néanmoins, le ministère de la Santé

Des médecins, particulièrement, des pédiatres, rapportent la survenue, ces derniers temps, du syndrome pied-main-bouche chez un certain nombre de jeunes enfants. Interrogé, le Dr Fazil Kodabaccus, responsable de l’unité des maladies transmissibles au ministère de la Santé, indique qu’il se pourrait bien qu’en la présente période de forte chaleur et de forte humidité, des cas de cette infection virale puisse survenir. Il indique, néanmoins, que l’on ne peut parler, à ce stade, d’épidémie de cette maladie infantile fort heureusement bénigne.

Maladie courante de l’enfance, le syndrome pied-main-bouche (Hand, Foot and Mouth Disease, en anglais) se manifeste par l’apparition de petits boutons rouges sur les pieds, les mains ainsi que dans ou autour de la bouche de jeunes enfants, surtout ceux âgés entre 6 mois et 4 ans. Pas aussi virulente et dangereuse que la varicelle ou la rougeole, par exemple, il s’agit, dans ce cas, d’une infection généralement sans gravité.

Selon la littérature médicale, le jeune enfant qui en souffre peut faire de la température, éprouver une certaine fatigue et ne pas être dans son assiette. C’est une maladie qui indispose surtout quand des éruptions cutanées surviennent dans la bouche du jeune patient. Ce qui l’incommode un peu plus, alors, notamment, pour avaler. En vue d’un diagnostic précis, le Dr Kodabaccus invite les parents d’enfants présentant les symptômes indiqués à consulter un médecin.

Puisque le syndrome pied-main-bouche est réputé contagieux, il est recommandé de garder les enfants infectés à la maison. En règle générale, les boutons disparaissent en moins d’une semaine. Le médecin traitant est mieux à même de recommander la médication qui convient pour soulager les symptômes associés. Généralement, toutefois, un médicament à base de paracétamol est indiqué contre la fièvre et les douleurs qui peuvent survenir, surtout, si le patient à des boutons dans la bouche.