Briser les calculs rénaux au moyen de la lithotripsie extra-corporelle par ondes de choc. C’est la technique qui vient d’être lancée à Apollo Bramwell Hospital à Moka. Elle consiste à broyer des calculs qui sont ainsi évacués plus aisément du corps du patient à travers le conduit urinaire. Une clinique du genou vient également de s’ouvrir au centre hospitalier de Moka.
« Avec l’introduction de la lithotripsie extra-corporelle par ondes de choc nous avons désormais toute la panoplie de traitement pour soigner tous les types de calcul », a déclaré David Gray, le Deputy Chairman de Apollo Bramwell. 80 % des calculs rénaux sont traités efficacement au moyen de cette méthode. Dans certains cas, les calculs au rein ne provoquent aucun symptôme mais ils peuvent également se traduire par des douleurs intenses et des saignements dans l’appareil urinaire ou une infection urinaire, est-il précisé. Et si les calculs ne sont pas traités, ils peuvent endommager les reins.
Par ailleurs, la clinique du genou, nouvellement opérationnelle, accueillera des patients les mercredis après-midi de 14 h 30 heures à 17 heures. Les malades y seront examinés par un spécialiste en orthopédie et auront accès à un programme de gestion des maladies, à la chirurgie non-invasive, à l’arthroplastie, intervention de remplacement, et à des séances de physiothérapie et de rééducation.
La clinique, a précisé M. Gray, s’efforce de rendre accessible à un plus grand nombre de patients mauriciens la technologie de pointe dans d’autres spécialisations, dont la cardiologie et l’orthopédie.
La direction de la clinique indique que jusqu’au 1er juin le prix de la lithotripsie extra-corporelle par ondes de choc sera de Rs 50 000 au lieu de Rs 80 000. Les examens cardiaques seront à Rs 3 000 pour des tests du taux d’hémoglobine, de l’acide urique et des glucides et un électroencéphalogramme entre autres.
Ces nouvelles offres ont été lancées quelques semaines après la campagne de dépistage réalisée par une équipe médicale de Apollo Bramwell dans quatre régions, à Quatre-Bornes, Flacq, Triolet et Mahébourg. 1 600 patients avaient bénéficié de ces examens gratuits et de consultations avec des spécialistes en cardiologie, orthopédie, médecine interne, urologie et ophtalmologie.
Valérie Rawat, Chief Executive Officer (CEO) de la clinique, souligne que le dépistage précoce des maladies cardiaques est essentiel vu leur incidence élevée à Maurice. « Les Mauriciens sont particulièrement concernés par les maladies cardio-vasculaires. Avec ses nouveaux tarifs, Apollo Bramwell veut s’assurer que plus de gens aient accès aux examens cardiaques. Nous pourrons ainsi sauver des vies », a-t-elle déclaré. Néanmoins, la direction de la clinique a revu à la hausse ses tarifs pour les patients qui optent pour le « general ward », soit de Rs 950 à… Rs 1 870 la nuit.