L’informatisation du service de santé à Rodrigues est désormais une réalité. Le projet e-Health, lancé en octobre 2018 au coût de Rs 17 millions, s’est concrétisé cette semaine avec le démarrage du système à l’hôpital Queen Elizabeth de Crève-Cœur.

Dans ce contexte, une campagne de communication et de sensibilisation a été lancée cette semaine. Des posters et des brochures informatives ont été distribués. Par ailleurs, des agents de santé communautaires et les présidents des communautés villageoises ont reçu leur nouvelle carte de santé électronique.

Le système e-Health sera éventuellement lancé dans tous les établissements hospitaliers, soit à Mont Lubin et La Ferme. Ce système contribuera positivement à l’amélioration du service de santé à Rodrigues. En effet, les différents outils et services de la plateforme e-Health visent à augmenter la qualité des soins et leur continuité, tout en permettant une circulation des données de santé plus aisée et rapide entre les différents intervenants et échelons du système de santé.

Chaque citoyen devra dorénavant se munir de sa carte de santé électronique lors de chaque consultation à l’hôpital. Les patients qui reçoivent des consultations médicales à domicile ont également été intégrés dans ce système.

Selon la directrice de la Santé par intérim à Rodrigues, le Dr Anju Vamben-Rémy, tous les dossiers des patients seront sur le système et les médecins concernés n’auront qu’à utiliser la carte de santé électronique d’un patient pour avoir l’historique de traitement de ce dernier. Et d’ajouter que la confidentialité médicale est garantie puisque tous les utilisateurs, dont les médecins, auront un code numérique pour y accéder. « Aucune autre personne ne pourra entrer dans le système pour modifier l’information ou même pour le pirater. C’est un système d’Intranet qui n’est pas connecté à Internet, donc il n’y aura aucun risque que les informations des patients soient en ligne en dehors du giron du service de santé à Rodrigues », a-t-elle souligné.

Dans le cadre de ce projet, 36 627 personnes se sont enregistrées auprès de la commission de la Santé. Ce projet est mis en place par la State Informatics Ltd, firme qui avait décroché le contrat auprès de l’Assemblée régionale de Rodrigues en 2018.

Plusieurs séances de formation ont été organisées à l’intention des médecins et du personnel hospitalier pour les familiariser avec ce nouveau système. Des stagiaires ont été recrutés sous le Youth Employment Programme pour l’enregistrement des villageois à travers l’île. Cet exercice s’est étendu sur une période de trois mois.

Après vérification de toutes les données recueillies auprès de la population, la commission de la Santé a mis en place des cartes de santé électronique pour chaque personne enregistrée. Les cartes sont actuellement distribuées dans les villages.