Comme le dit si bien l’adage : « le chien est le meilleur ami de l’homme. » Au-delà de sa joie de vivre contagieuse et de sa loyauté sans faille, nos fidèles compagnons ont également de nombreux effets positifs sur notre santé physique et mentale.

Outre les balades qui permettent de s’aérer l’esprit et de limiter l’isolement, le chien est aussi un précieux compagnon de vie au quotidien, qui peut nous rendre plus heureux de par sa simple présence réconfortante. Lorsque nous prenons soin d’un chien, nous sécrétons de la sérotonine et de la dopamine, deux hormones du bonheur.

Ils éloignent le stress
Sa présence calme, apaise et réconforte et tend ainsi à limiter le stress et l’anxiété. Au contact d’un chien, la production de l’ocytocine, hormone de l’attachement, augmente significativement, tandis que celle du stress, le cortisol, diminue. Vivre au quotidien avec un animal permet, de manière générale, d’améliorer nos défenses immunitaires. Notre production d’anticorps est boostée, nous permettant de mieux faire face à certaines maladies. Cela est notamment le cas pour les enfants.

Courir avec son chien
Parmi les activités physiques les plus plébiscitées à l’extérieur, on retrouve la course à pied, qui peut être pratiquée seul, à plusieurs ou, encore, avec son chien ! En compétition, ou simplement pour le plaisir, le canicross est un moment de partage sportif de plus en plus répandu entre chien et propriétaire. Encore novice ou plutôt hésitant à vous lancer ? Découvrez les bonnes raisons de courir en duo !

C’est bon pour votre santé et celle de votre chien
Vous le savez déjà, la pratique d’une activité physique régulière est essentielle pour être en pleine forme, et il en est de même pour votre fidèle compagnon ! La course à pied est notamment bénéfique pour le cœur, pour évacuer le stress et se vider l’esprit, pour muscler l’ensemble de son corps…
Aussi, les calories brûlées durant cet effort permettent de lutter contre le surpoids et l’obésité, pathologie de plus en plus répandue chez les chiens, mais aussi chez les humains !

C’est bon pour son éducation et votre complicité
Faire courir votre chien, cela n’est pas un problème, mais le faire courir correctement n’est pas forcément inné ! Il doit ainsi apprendre à vous obéir concernant les directions à prendre, savoir tenir un rythme de course raisonnable et plutôt régulier, se familiariser avec le matériel de canicross… Tout cela nécessite donc quelques séances d’éducation au préalable, ainsi que des exercices progressifs. Aussi, sorties et promenades sont toujours un moment de joie pour votre animal ainsi qu’une opportunité unique de vous retrouver ensemble.

C’est motivant de courir en équipe
Courir seul peut parfois vous sembler ennuyeux ? En étant accompagné par votre fidèle compagnon, la monotonie n’existera plus ! Si vos journées sont bien chargées et que cela peut parfois vous freiner à la pratique d’une activité physique, attrapez le harnais et la laisse de votre chien, et, à l’écoute de ce son reconnaissable entre mille, observez sa joie à l’idée d’aller se promener avec vous ! Quoi de plus motivant que ce bonheur contagieux pour vous donner l’envie de vous dépenser ensemble ?!

Tous les chiens peuvent-ils courir ?
A priori, oui, mais certaines races sont plus disposées que d’autres, comme les chiens de chasse, de traîneau ou les retrievers. Au contraire, les races de chien brachycéphales, comme le Bouledogue, le Pékinois ou le Carlin, ne sont pas les plus à l’aise pour la pratique d’activités physiques intenses. En effet, leur museau aplati ne leur permet pas une ventilation correcte, nécessaire pour la pratique d’un sport.

Il n’est pas non plus conseillé de faire courir d’emblée un chien présentant un surpoids important ou ayant des problèmes respiratoires, d’articulations ou de cœur.
Votre chien doit prendre plaisir à courir et, surtout, doit avoir les capacités physiques pour le faire. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire avant de vous lancer dans l’aventure du canicross !

À partir de quel âge un chien peut-il courir ?

Il ne faut surtout pas faire tracter un chiot. Sa croissance n’étant pas terminée, son squelette et ses articulations sont encore fragiles. Dans le cas d’un chien âgé, il ne faut pas lui imposer d’efforts trop longs ou trop intenses.

Quels endroits privilégier ?

Il faut préférer les parcours sur des sentiers sécurisés, plutôt calmes et reculés de la circulation et de dangers potentiels. Si vous êtes amenés à courir le soir lorsque la luminosité est plutôt faible, il existe des accessoires de sellerie réfléchissants pour assurer la sécurité de votre animal en le rendant bien visible.

Comment bien s’équiper ?

Pour assurer un confort total à votre duo et surtout, éviter gênes et blessures, il faut s’équiper de matériel spécial canicross. En effet, il existe des harnais renforcés qui permettent à votre chien d’être parfaitement à l’aise, totalement libre de ses mouvements et sans risque de frottement sur sa peau. Pour vous, il est conseillé de privilégier une laisse amortisseur à attacher à une ceinture de canicross afin d’amortir les chocs et d’avoir les mains libres tout en ayant la maîtrise de votre animal en cas de besoin. Aussi, n’oubliez pas d’emporter avec vous une gourde ou une gamelle de voyage ainsi que de l’eau fraîche afin d’assurer l’hydratation de votre meilleur ami à quatre pattes.