Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, l’oignon est un classique de la cuisine et est à la base de beaucoup de plats et recettes, auxquels il apporte un arôme particulier. Au-delà d’être un aromate à qui on demande d’apporter du goût à notre cuisine, l’oignon est aussi un aliment aux vertus multiples, très bon pour notre santé, voire notre beauté. Voici comment profiter de ses vertus (anti-cancer, bon pour la circulation sanguine, anti-diabète…) et ce, peu importe s’il donne une haleine plutôt chargée…
Contre le cancer
Connu pour sa richesse en antioxydants et notamment la quercétine et les anthocyanines, l’oignon aurait, selon de nombreuses études, des effets préventifs contre certains cancers, dont celui de l’estomac et du tube digestif, et pourrait même freiner la progression des cellules cancéreuses. Les antioxydants qu’il contient sont connus pour protéger les cellules du corps faisant barrière aux attaques des radicaux libres.
Pour les artères
Côté sang, l’action cumulée de ses antioxydants et des composés sulfurés (ce sont eux qui piquent les yeux) conférerait en effet des vertus anti-agrégantes supposées à l’oignon, ce qui signifie qu’il aide le sang à mieux circuler limitant ainsi les risques de thrombose ou d’accident cardiaque. De même, l’oignon contient des omégas 3 qui réduisent le cholestérol, et du potassium, qui élimine l’excès de sel dans l’organisme, ce qui contribue à protéger le coeur et les artères.
Contre le cholestérol
Grâce à ses omégas 3, dont l’effet anti-cholestérol n’est plus à prouver, l’oignon, associé à une bonne alimentation, pourrait ainsi aider à faire baisser le taux de triglycérides (les graisses que le corps utilise comme énergie) dans le sang. Si on ignore encore le lien de corrélation entre les triglycérides et le cholestérol, on sait néanmoins que lorsque le niveau de triglycérides augmente, le niveau de bon cholestérol baisse, alors que le mauvais cholestérol se densifie pour devenir plus nocif et participer à boucher les artères.
Contre le diabète
Selon certaines recherches, l’oignon posséderait des propriétés dont l’effet est comparable à celui de l’insuline. L’oignon tiendrait ses effets d’une substance appelée glucokinine qui donnerait à l’oignon ses propriétés hypoglycémiantes, dont l’action n’est pas aussi rapide que celle de l’insuline médicamenteuse, mais elle est beaucoup plus durable et sans toxicité. Si l’oignon pourrait être un bon aliment pour les diabétiques, il semblerait cependant que l’oignon ne convienne pas à tout le monde. C’est pourquoi on conseille parfois de ne pas trop en consommer, car il a un taux important de glucides.
Anti-bactérien et anti-inflammatoire
De nombreuses recettes de grand-mère préconisent l’oignon comme arme hygiénique… Ces bienfaits pourraient être dus aux omégas 3 qu’il contient et aux effet anti-inflammatoires qu’on leur attribue. Une rondelle d’oignon est souvent préconisée sur les furoncles pour en faire sortir l’infection. Aussi, en cas de piqûre d’insecte, une tranche d’oignon crue appliquée sur la piqûre serait un excellent remède. La sagesse populaire le conseille aussi en traitement des otites, des maux de gorge ou à la guérison des infections pulmonaires ou respiratoires… Et les substances sulphurées qu’il contient contribuent à inhiber la réaction allergique inflammatoire comme dans les cas de l’asthme. De même, parce qu’il a un effet diurétique, l’oignon serait particulièrement recommandé pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale.
Allié minceur et beauté
Chargé de fibres, l’oignon est un aliment à intégrer à l’alimentation de ceux qui surveillent leur ligne. Ainsi, qu’il soit cru ou cuît, les fibres de l’oignon gonflent dans le système digestif et réduisent le sentiment de faim. Il aurait aussi des effets diurétiques permettant une meilleure élimination. Il pourrait aussi aider à réduire le taux de triglycérides, ces graisses stockées dans les tissus adipeux et qui en excès viennent s’accumuler dans les fesses, le ventre…
Et si de l’oignon, vous ne retenez que l’odeur et le goût prononcé, considérez cet aromate comme un atout beauté, car en dépit de la mauvaise haleine qu’il fait naître, l’oignon est particulièrement recommandé contre l’acné ou à ceux qui souhaitent assainir leur peau. Pour lutter contre l’acné, mélangez le jus d’un oignon au jus d’un citron. Avec un coton-tige ou un coton, appliquez la préparation localement sur les boutons.
Si vous souffrez d’une petite plaie ou brûlure que vous souhaitez soigner naturellement, découpez un oignon et récupérez la membrane fine et transparente. Dans une cuillère à soupe, placez cette membrane et couvrez-la d’huile d’olive. Faites chauffer sous une flamme la cuillère et appliquez la membrane sur la plaie pour la cicatriser.
Pour lutter contre les taches, mélangez le jus d’un oignon à une cuillère à café de vinaigre de pomme. Appliquez localement le mélange sur les taches de vieillesse qui devraient s’atténuer avec le temps.
L’oignon peut apporter un reflet doré à votre chevelure si vous utilisez comme eau de rinçage le jus d’un oignon (ou deux) mélangé à un litre d’eau.
Et si vous souhaitez stimuler la pousse de vos cheveux ou lutter contre une perte capillaire, utilisez l’oignon en masque. Mixez et récupérez le jus d’un oignon. Appliquez-le sur vos cheveux, massez et enroulez une serviette chaude autour de votre crâne. Laissez poser une vingtaine de minutes et effectuez votre shampoing habituel.