La Journée mondiale contre l’ostéoporose sera célébrée demain. Cette maladie silencieuse se développe progressivement pendant plusieurs années et n’est pas détectable ou pas toujours douloureuse jusqu’au jour où l’os se fracture. À Maurice, on a enregistré un taux élevé de personnes pouvant souffrir d’ostéoporose : 2 femmes sur 5 et 1 homme sur 3 contrairement à la moyenne mondiale qui est de 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5.
L’ostéoporose est une maladie silencieuse qui atteint hommes et femmes confondus et cela à partir de 35 ans. L’ostéoporose se développe quand les os perdent des minéraux comme le calcium et l’organisme ne peut remplacer ces minéraux assez vite pour garder les os sains. En conséquence, les os deviennent plus fragiles et moins denses. C’est souvent pour cela qu’il existe plusieurs cas d’ostéoporose qui sont méconnus et non traités. Les effets secondaires des fractures causées par l’ostéoporose sont des douleurs dans le dos plus ou moins importantes, perte de la taille et une faiblesse musculaire.
L’ostéoporose peut entraîner une perte d’indépendance. Les fractures de la hanche, par exemple, aboutissent toujours à l’hospitalisation ; selon les statistiques, environ 20 % des cas sont fatals et résultant la plupart du temps en une invalidité permanente. Chaque année, des millions d’adultes à travers le monde, en particulier les plus âgés, sont victimes de fractures de la hanche causées par une simple chute et des millions d’autres ont des fractures du poignet, de l’épaule, du bassin ou de la colonne vertébrale. Ces fractures ne sont pas toutes accidentelles et il est probable que la cause sous-jacente en est l’ostéoporose. Les statistiques, à travers le monde, notent que toutes les 3 secondes, une fracture est causée par une fragilité osseuse, ce qui porte le chiffre à 9 millions de fractures par an. Selon l’International Osteoporosis Foundation (IOF), à partir de 50 ans, 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 auront une fracture due à l’ostéoporose. À Maurice, une étude conduite par TNS Analysis en 2010, a indiqué que 2 femmes sur 5 sont à risque d’ostéoporose tandis que l’incidence parmi les hommes est de 1 sur 3.
Pendant les différentes étapes de la vie d’une personne, les os exigent des quantités différentes des éléments nutritifs aussi bien qu’une bonne hygiène de vie pour prévenir la maladie. Le calcium et la protéine ainsi que le magnésium, la vitamine D et le zinc sont importants pour la bonne santé des os. L’IOF soutient qu’un adulte, entre 19-50 ans, a besoin de 1 000 mg de calcium par jour, tandis que l’apport journalier en calcium pour ceux au-dessus de 50 ans, est de 1 200 mg. Le calcium est vital pour prévenir le risque d’être atteint de l’ostéoporose. Le lait reste ainsi une excellente source des éléments nutritifs riches en protéine, magnésium et zinc. D’autres sources principales de calcium incluent des produits laitiers comme le yaourt et le fromage, des fruits tels que l’orange et l’abricot, des légumes comme le brocoli, les lalos (okra), le cresson et les poissons gras comme les sardines et le saumon.