Le vice-président de la République, Barlen Vyapoory, a procédé à la pose de la première pierre du nouveau complexe du Nursing Council, hier après-midi à La Vigie. Cette infrastructure, qui sera construite au coût de Rs 15 millions sur un terrain alloué par le gouvernement, sera de 450 mètres carrés.
La cérémonie s’est déroulée en présence d’Anil Suggun, le président du Nursing Council, de Francis Supparayen, le Registrar de cette instance régulatrice, du Regional Health Director de l’hôpital Jawarlall Nehru, le Dr Goordyal, et des officiels du ministère de la Santé.
Barlen Vyapoory a fait l’éloge du travail abattu par les infirmiers et les infirmières pour soulager les souffrances des malades et veiller sur la santé des Mauriciens. « When a person saves the life of a person, we call him a hero. When someone saves hundreds of life, we call him a nurse », a-t-il déclaré.
Les infirmiers, a-t-il souligné, font face à plusieurs problèmes, dont la recrudescence des cas de violence envers le personnel infirmier et l’émigration. Sans compter que les exigences de la population en termes de soins médicaux ont changé au fil des années, le personnel soignant devant maintenant faire face à une population vieillissante. « Tout cela nécessite un rehaussement dans le niveau de formation », a-t-il poursuivi, de même que la mise en place d’un code d’éthique. Pour cela, le Nursing Council a un rôle très important à jouer afin de faire respecter les règlements et de veiller aux droits des malades.