Manifestation du Minority Leader et des membres de l’opposition réclamant l’interdiction des vols d’Air Austral en provenance de La Réunion

Le chef commissaire, Serge Clair, demande à Maurice de fournir des équipements nécessaires pour des tests préliminaires sur les Réunionnais débarquant à Rodrigues.

La pandémie du Covid-19 ne laisse pas insensibles les Rodriguais vu les risques de propagation avec les connexions aériennes directes de La Réunion, qui se retrouve en présence d’au moins six cas détectés. Hier après-midi, le Minority Leader à l’Assemblée Régionale de Rodrigues, Franceau Grandcourt, et quatre membres de l’opposition, ont tenu à manifester aux abords de l’aéroport régional Plaine-Corail. Ils réclament la suspension des vols directs entre La Réunion et Rodrigues assurés par Air Austral.

Le but de cette manifestation avec pancartes est de sensibiliser les autorités et la population de Rodrigues aux risques de propagation du coronavirus à Rodrigues vu l’absence de tout contrôle et de screening des passagers arrivant directement de La Réunion. Le Minority Leader s’est appuyé sur le fait que le protocole en vigueur à Rodrigues n’est pas aussi clair. « Nous avons posé des interpellations à l’Assemblée régionale sur les procédures à suivre en cas de détection de cas avérés et des mesures de prévention contre la contamination. Mais nous n’avons pas eu de réponses convaincantes », déclare en substance Franceau Grandcourt à cet effet.

Entre-temps, la Commission de Formation de l’Assemblée régionale de Rodrigues a pris la décision de ne pas donner suite au projet avec l’arrivée de deux spécialistes de La Réunion pour animer des cours de formation agricole de Saint-Gabriel à partir de demain.

De son côté, le chef commissaire, Serge Clair, qui a animé un point de presse pour commenter la manifestation de la nouvelle opposition, a formulé une demande au gouvernement central pour doter Rodrigues des équipements nécessaires pour effectuer des tests préliminaires sur des passagers débarquant à l’aéroport régional de Plaine-Corail. Il a rappelé que la décision de maintenir ces vols directs entre La Réunion et Rodrigues relève de Maurice.

Le chef commissaire a également révélé avoir transmis une correspondance au ministère de la Santé à Maurice pour réclamer la suspension de ces vols. Le conseil des ministres de vendredi devait être saisi de cette demande formelle, mais il n’en a rien été à ce jour. Pour sa part, le commissaire à la Santé a réitéré le fait qu’il n’y a aucun cas de coronavirus à Rodrigues. Un high level committee a été institué pour suivre l’évolution de la situation avec une première séance de travail se déroulant mercredi dernier.