C’est confirmé. Le thé vert mauricien et la papaye fermentée contribuent énormément dans la lutte contre le diabète qui affecte environ 15,5 % de Mauriciens, avec un plus grand nombre ayant atteint le stade prédiabétique. C’est la conclusion à laquelle est arrivée le Pr Theeshan Bahorun, chercheur au ANDI Centre of Excellence for Biomedicals and Biomaterials Research et son équipe. Il a présenté les résultats de cette recherche ce matin au Mauritius Research Council (MRC).
« Le thé vert mauricien prévient la hausse du taux de sucre dans le sang et réduit aussi la taille de la hanche. La papaye fermentée a, elle, un effet de réduction positive au niveau de la protéine réactive C et de l’acide urique. Ces résultats sont très significatifs car ils indiquent une réduction des facteurs de risques pour le diabète et les maladies cardiovasculaires er neurodégénératives sans intervention médicale », déclare le Pr Bahorun.
S’agissant du thé vert, 77 participants ayant atteint le stade prédiabétique ont consommé trois tasses de thé avant les repas pendant quatorze semaines et 78 ont consommé trois tasses d’eau chaude par jour avant le repas pendant la même période suivi d’une période de sevrage de deux semaines. Ils ont tous été testés pour les biomarqueurs suivants : taux de glycémie et de lipides, le système immunitaire, le fonctionnement du foie et des reins, l’inflammation et la toxicité ferreuse. « Nous avons constaté que le thé vert renforce les défenses antioxydantes de ceux ayant atteint le stade prédiabétique. De plus, le thé vert n’a pas d’effets secondaires », a déclaré le Pr Bahorun.
Un autre groupe de 127 personnes ont participé à l’étude sur l’impact de la papaye fermentée sur le diabète. Une cinquantaine ont consommé deux sachets de papaye fermentée par jour sur une période de quatorze semaines et 78 ont consommé deux verres d’eau chaude par jour pendant la même période suivi d’une période de sevrage de deux semaines. Elles ont ensuite été testées pour la glycémie, le cholestérol, l’urée, la créatinine et l’acide urique. « Celles qui ont consommé les deux sachets de papaye fermentée ont montré plusieurs changements positifs par rapport aux facteurs de risques liés au diabète », a souligné le Pr Bahorun.
À une question de l’assistance, le Pr Bahorun a dit ne pas conseiller aux personnes qui sont déjà diabétiques de cesser leurs médicaments mais de consommer le thé vert ou la papaye fermentée comme compléments. Ces deux éléments, a-t-il dit, peuvent contribuer à faire baisser le taux de sucre dans le sang.