Yeux jaunes, peau terne, visage gonflé… Certains signaux visibles, en un coup d’oeil dans la glace, peuvent nous dire beaucoup sur notre état de santé. Si des scientifiques européens ont mis au point un miroir connecté qui peut, en un instant, analyser notre état de santé général, on peut aussi, soi-même percevoir son état de santé en faisant sa toilette matinale. Un geste qui nous permettra d’éviter de laisser s’installer certaines maladies.
Couleur de la peau
L’organe le plus étendu du corps, la peau, est un reflet du bien-être général de la personne étant donné qu’elle donne des informations sur la santé des autres organes. Les changements de la peau, qui vont de la décoloration aux excroissances, peuvent être les premiers signes de problèmes de santé sérieux sous-jacents. C’est ainsi qu’une peau ridée prématurément est un signe presque infaillible d’une consommation de tabac qui, bien plus que le soleil ou une alimentation de mauvaise qualité, accélère le vieillissement de la peau à cause des radicaux libres, agents d’oxydation, qu’il contient.
La couleur de la peau aussi peut indiquer des carences, manque de vitamine D, de fer, ou de protéines par exemple. Une peau très blanche peut révéler un manque d’exposition au soleil. La non-exposition permanente au soleil entraîne un manque en vitamine D, responsable d’un très grand nombre de maladies (cancers, maladies cardio-vasculaires, etc.). De même lorsqu’on pâlit trop vite, cela peut être un signe d’anémie.
En général, une éruption cutanée accompagnée d’autres symptômes comme de la fièvre, des douleurs articulaires et musculaires, peut être le signe d’un problème interne ou d’une infection. Une infection peut aussi survenir à cause d’une allergie ou d’une mauvaise réaction à un médicament. Chez des personnes atteintes de diabète, un bronzage de la peau peut être le signal d’un problème avec le métabolisme du fer. Une coloration jaunâtre de la peau, au contraire, peut être le signal d’une insuffisance hépatique et peut survenir au même moment qu’une coloration jaune de la partie blanche des yeux.
Les personnes qui remarquent des excroissances de peau doivent toujours consulter un médecin immédiatement, puisque cela peut être un cancer de la peau. Parfois, des protubérances jaunes sur les bras, les jambes ou les fesses peuvent être une conséquence de niveaux élevés de triglycérides, ce qui indique que le diabète n’est pas contrôlé.
Tous ces symptômes peuvent aussi n’être qu’une simple maladie cutanée qui n’a rien à voir avec un quelconque problème chez les organes internes. Il est donc important, avant de s’inquiéter inutilement, de consulter un médecin en cas de problème de peau.
Les yeux
Véritables fenêtres ouvertes sur le corps, nos yeux peuvent être une aide précieuse pour diagnostiquer des problèmes de santé insoupçonnés. C’est pour cela que les médecins généralistes y font souvent appel en consultation.
Le jaunissement du blanc de l’oeil traduit en effet une accumulation excessive de bilirubine dans le sang. Ce pigment jaune produit lors de la destruction des globules rouges est en partie recyclé par le foie qui s’en sert pour fabriquer la bile. L’élévation du niveau de bilirubine dans le sang indique donc le plus souvent une anomalie de fonctionnement du foie (hépatite, cirrhose…) ou une obstruction de la vésicule ou des voies biliaires (calculs biliaires, voire tumeur du foie, du pancréas ou de la vésicule biliaire).
Un cercle blanc laiteux qui apparaît autour de la partie colorée de l’oeil — un arc cornéen — est en fait un amas local de graisses. Conséquence normale du vieillissement, il est très fréquent et n’a guère d’importance chez les personnes de plus de 60 ans. En revanche, s’il survient avant 50 ans, il peut être lié à un excès de cholestérol ou de triglycérides dans le sang, deux facteurs de risque d’accidents cardio-vasculaires.
De même, lors de leur examen clinique, les médecins tirent souvent les paupières inférieures vers le bas à la recherche d’une éventuellement anémie. L’un des premiers signes de ce trouble caractérisé par un nombre anormalement faible de globules rouges est en effet une pâleur bien visible à l’intérieur des paupières. La cause la plus fréquente d’anémie est la carence en fer.
L’apparition d’une tache rouge dans le blanc de l’oeil, sans douleur, ni baisse de vision associée, est généralement causée par la rupture d’un petit vaisseau sanguin sous la conjonctive (membrane qui entoure le blanc de l’oeil). Elle traduit le plus souvent une simple fragilité capillaire et est sans conséquence. Attention toutefois, si ce symptôme a tendance à se répéter dans le temps. Cela peut être lié à une maladie affectant la circulation sanguine comme la tension artérielle ou le diabète qui évoluent longtemps silencieusement.
Les cernes noirs ne sont pas nécessairement synonymes de nuits blanches. Ils peuvent aussi être le signe d’une allergie, d’une déshydratation ou, à l’inverse, d’une rétention d’eau : les fluctuations hormonales, la consommation excessive de sel ou la chaleur peuvent en effet aussi foncer la peau sous les yeux. 
L’état des cheveux
Après le visage, et avant le ventre, les cheveux sont la partie du corps qui nous préoccupe  souvent. En effet, comme la peau et les ongles, les cheveux sont vivants et leur apparence changeante. Certains caractères comme la couleur et la texture sont héréditaires, mais d’autres réagissent à des facteurs internes ou externes. Si en moyenne, nous perdons naturellement 100 cheveux par jour, lorsque nos cheveux commencent à tomber par poignées et deviennent très cassants, cela peut être le signe d’un problème de santé.
Une chevelure subitement fragile et sans éclat peut aussi dissimuler un problème de thyroïde. Les autres symptômes d’un dysfonctionnement de la thyroïde sont une prise de poids incontrôlée, une fatigue permanente et des difficultés à réguler sa température corporelle.
Un manque de vitalité des cheveux peut aussi être lié à un régime alimentaire déséquilibré. En effet, les cheveux sont composés d’une protéine appelée « kératine ». Or, pour en favoriser la synthèse, les sources de protéines présentes dans les viandes, poissons et légumes sont essentielles. En cas de carence, les cheveux, fragilisés, deviennent cassants, secs et ternes.
Si certains arrivent à se débarrasser en quelques semaines des pellicules grâce à un simple shampoing capillaire, pour d’autres, la tâche est plus compliquée, notamment quand les pellicules se transforment en plaques qui s’étendent sur le cuir chevelu. Des plaques qui peuvent être un symptôme de psoriasis qui peut aussi toucher les coudes, les genoux, le dos, les pieds, les ongles ou les plis du corps. N’hésitez donc pas à consulter votre médecin au moindre doute.
La forme du visage
La forme de notre visage peut aussi dans certains cas repérer un problème de santé. Être joufflu peut être un signe d’une maladie coronarienne. Pour le savoir, serrez les mâchoires. On peut saisir ses joues, et si l’on y sent une présence de graisses, donc si l’épaisseur est importante, alors on peut imaginer qu’il y a aussi de la graisse présente en profondeur dans l’abdomen, graisse invisible, mais dangereuse, car responsable de diabètes notamment.
C’est intéressant lorsqu’on se sent mal de faire attention aux signes que nous reflète notre miroir et qui peuvent alerter sur une mauvaise santé, mais il ne faut pas se focaliser sur des problèmes sans avis médical. Observer son corps n’est pas inutile, mais il faut surtout prendre ces remarques avec précaution.