Une série de transferts à l’hôpital Brown-Séquard suscite des remous au sein de la Nursing Association (NA), le syndicat des infirmiers du secteur public de la Santé.
Quatorze infirmiers de cet hôpital sur les 18 transferts effectués dans le service hospitalier ont été mutés dans des hôpitaux régionaux. La plupart d’entre eux sont des membres actifs et exécutifs de la NA dont son président Ram Nowzadick qui a été transféré à l’hôpital de Mahébourg. M. Nowzadick, dans une déclaration au Mauricien, affirme que ces transferts sont « punitifs et injustifiés » et annonce des actions syndicales dans les jours à venir. Le ministère de la Santé pour sa part fait ressortir que « les transferts dans la Fonction publique sont des exercices administratifs courants ». Un porte-parole du ministère indique que « ces transferts ont été effectués à la suite d’un rapport défavorable au sujet de certains membres du personnel infirmier de l’hôpital Brown-Séquard ».
Le président du syndicat de la NA affirme quant à lui que ces transferts sont destinés « à faire taire les membres du syndicat ». Alors que des infirmiers de l’hôpital Brown-Séquard font ressortir qu’ils sont détenteurs d’une spécialisation en psychiatrie, le ministère de la Santé rétorque qu’il existe des wards psychiatriques dans tous les hôpitaux régionaux. Le président de la NA indique que ces transferts sont survenus subitement sans aucune consultation avec le syndicat. « Nous avons reçu les lettres le vendredi 15 janvier et les transferts ont pris effet le lundi 18 janvier », rapporte-t-il. Il affirme également que lors d’une réunion au ministère de la Santé « aucune raison valable » n’a été communiquée aux représentants syndicaux. Et d’ajouter qu’il adressera une lettre officielle au ministère de la Santé dans les jours à venir au sujet de ces transferts. Selon le syndicat, ces mutations surviendraient suite à ses dénonciations de « dysfonctionnements » à l’hôpital psychiatrique.