Le gouvernement s’engage notamment à poursuivre sa campagne de prévention contre les maladies non-transmissibles tels le cancer ou le diabète.
— S’assurer que tous aient accès à : 1) des facilités médicales de meilleure qualité, 2) un environnement immédiat paisible, propre et sain et 3) plus de loisirs et d’activités culturelles ;
— Poursuivre l’engagement à pourvoir un service de santé accessible, universel et centré sur le patient ;
— Se concentrer sur le bien-être global plutôt que sur le curatif ;
— Prévenir et contrôler les maladies non-transmissibles et étudier l’impact socio-économique de la transition démographique pour ce qui est de la prévention ;
— Continuer à investir dans les projets infrastructuraux tels : 1) accroître considérablement le nombre de lits dans les hôpitaux 2) créer un hôpital spécialisé pour les femmes en collaboration avec le University College Hospital de Londres 3) créer un hôpital pédiatrique 4) construire un entrepôt médical qui répond aux normes internationales 5) mettre en place un centre de réhabilitation intermédiaire (mid-way home), qui accueillera certains patients du Brown Sequard Mental Health Care Centre ;
— Présenter un plan d’action face au nombre inquiétant de cancers : 1) Initier des mesures afin de réduire les facteurs cancérigènes et promouvoir une nutrition saine et l’hygiène de vie 2) poursuivre avec la mise en place d’un programme de dépistage robuste des cancers du col de l’utérus et du sein 3) dynamiser le service de radiothérapie 4) améliorer toutes les installations existantes pour les soins du cancer 5) créer un National Cancer Centre ;
— Mener une campagne de sensibilisation agressive à travers l’île avec pour objectif la prévention des maladies non-transmissibles. Des personnes ressources de santé communautaire visiteront chaque famille dans le cadre d’un healthy living empowerment ;
— Renforcer le programme de contrôle des maladies non-transmissibles. L’accent sera mis sur l’épidémiologie et la surveillance, conformément aux International Health Regulations ;
— Renforcer la capacité des ressources humaines. Les instituts tels le Mauritius Institute of Health et le Diabetes and Vascular Health Centre, en collaboration avec des instances internationales, accentueront leurs campagnes de prévention respectives. Des parcours diplômants dans des domaines spécialisés – soin du diabète et du cancer de l’utérus – seront dispensés ;
— Mettre sur pied un National Drug Control Master Plan ;
— Instituer un National Food Safety Action Plan en ce qui concerne les normes alimentaires ;
— S’engager à contenir et à renverser la prévalence du Vih-Sida dans la population. Des campagnes de sensibilisation agressives seront menées en partenariat avec les ONG.
— Proposer des Drop-In Centres dans chaque région afin de minimiser le risque d’infections au Vih-Sida parmi la population. Un déploiement plus étendu des stratégies de réduction des méfaits de la drogue et de l’addiction: le traitement à la méthadone et le programme d’échange de seringues.
———————————————————————————————————————————
ANIMAUX: Ouverture d’un hôpital moderne
Le gouvernement compte ouvrir un hôpital moderne afin de s’assurer que nos amies les bêtes reçoivent les soins nécessaires. L’hôpital sera géré par un Trust.