Au cours d’une sortie organisée hier par leur groupe de scouts, deux adolescents ont échappé in extremis à la noyade. Vers 13 h 30, après avoir été contactées par les premiers secours les informant que des adolescents étaient en difficulté au Bassin Bajhan à L’Escalier, les forces régulières de la région ont immédiatement été mandées sur place et leur ont porté secours. Les deux adolescents ont été admis à l’hôpital de Rose-Belle et à la Clinique Darné où leur état de santé s’améliore progressivement.
Plus de peur que de mal pour deux adolescents de 13 ans au cours d’une sortie avec leur groupe de scouts, hier. C’est sous la responsabilité de l’une des leurs que les adolescents se sont tous rendus au Bassin Bajhan à L’Escalier, afin de s’y baigner. Cependant, aux alentours de 13 h 30, une adolescente et son ami, domiciliés à Mahébourg et à Plaine-Magnien respectivement, se sont retrouvés en difficulté. Alertée par leurs cris, la responsable du groupe a immédiatement contacté les premiers secours qui ont, à leur tour, averti les forces régulières de la localité.
Arrivant sur les lieux, les officiers du poste de police de l’Escalier ont tout de suite compris la situation alarmante dans laquelle se trouvaient les deux adolescents. Le Constable Hurdoyal s’est aussitôt jeté à l’eau. « Mo pa’nn hesite. J’ai retiré mon uniforme et j’ai sauté à l’eau parce qu’il aurait été trop tard si je ne l’avais pas fait. Mes collègues m’ont aidé à les ramener au bord de la rivière afin que le SAMU leur octroie les premiers soins. Ils ont pris la fille et l’ont conduite à l’hôpital de Rose-Belle et nous avons conduit le garçon à la Clinique l’Escalier dans le véhicule d’un policier qui lui était hors-service. À ce moment, l’enfant était encore inconscient », confie-t-il au Mauricien.
De là, un autre véhicule a ensuite transporté le jeune homme jusqu’à l’hôpital de Rose-Belle. Il raconte également que la soeur de l’adolescente, présente au moment des faits, a été traumatisée par cet incident et a elle aussi été conduite jusqu’à l’hôpital de Rose-Belle par les policiers, afin qu’elle puisse y retrouver sa soeur. D’autre part, un véhicule de police s’est chargé de reconduire les autres adolescents jusqu’à l’église St Patrice, à Plaine-Magnien, où ils ont été récupérés par leurs parents.
L’adolescente est toujours admise à l’unité des soins intensifs de l’hôpital de Rose-Belle et a été placée sous respiration artificielle. Son état de santé s’améliore progressivement. Son ami a, quant à lui, été admis aux soins intensifs à la Clinique Darné, à Floréal. Il se remet de cet incident petit à petit. Sans l’intervention policière, ils auraient perdu la vie.