Vingt-et-un mois après avoir assuré le sauvetage in extremis d’un couple sud-africain, qui s’était retrouvé prisonnier dans des caves sous la falaise de Gris-Gris, le constable Mohamad Reshad Fatehmamode s’est vu décerner la Mountbatten Medal 2011 ce matin aux Casernes centrales en présence du Commissaire de police et du Haut Commissaire britannique. Cet élément de la National Coast Guard de Souillac devient le premier Mauricien à décrocher une telle distinction de la Royal Life Saving Society.
Le sentiment de fierté était palpable en cette fin de matinée au QG de la police pour la cérémonie de remise de médaille à ce père de famille qui, à l’époque, n’a pas hésité une seule seconde à se jeter à l’eau à un endroit réputé le plus dangereux pour des sorties en mer. « I wish to stress again that its with great humility that I accept this medal. I consider that what I have done is only part of my duty as NCG member and a police officer that is to save life. C’est vrai que c’était une opération très difficile. Mais je dois dire, quand j’ai sauté à l’eau, je n’ai même pas pris en considération le risque auquel j’étais exposé. Mon seul objectif était de sauver le couple. It was very hard but the result at the end was too beautiful to remind me of the pain », devait indiquer Mohamad Reshad Fatehmamode devant le CP Dhun Iswur Rampersad, le Haut Commissaire britannique Nick Leake et le représentant de la branche locale de la Royal Life Saving Society.
Cet élément de la NCG, qui a intégré la force policière en 1992, a humblement soutenu ce matin que c’est grâce à ses collègues de service ce jour-là qu’il est parvenu à accomplir cet acte héroïque. « Without their presence and support on the spot, I would not have the courage to get into the water, as I knew that they were here to help in case I fail » a-t-il affirmé avant de soutenir sa reconnaissance envers cette institution qui lui a permis d’obtenir auparavant une médaille de bronze de la Royal Life Saving Society.
Le constable Fatehmamode se souviendra toute sa vie de cette éprouvante journée du 20 mars 2011. Le couple, Steeven Paul (22 ans) et Marisse Naicker (21 ans), passait des vacances au Sugar Beach Hotel à Flic-en-Flac. Les deux touristes sud-africains avaient été surpris par la marée montante alors qu’ils se promenaient sur la falaise de Gris-Gris. Dans un premier temps, le couple a été emporté par des vagues avec des creux de deux à trois mètres. La houle devait l’entraîner dans des caves sous la falaise de Gris-Gris. Les deux jeunes ont dû s’agripper aux parois rocheux afin d’éviter d’être ballottés par les vagues qui s’y écrasaient, en priant pour qu’un miracle se produise.
La seule issue à cette situation périlleuse était qu’un membre de la NCG, équipé de corde et de bouées, se jette à l’eau en vue de gagner la cave où se trouvaient Steeven Paul et Marisse Naicker. Cette opération délicate, qui a duré environ une heure, s’est déroulée en deux temps : d’abord la sortie du couple sud-africain de la cave puis la montée des rescapés à l’aide de cordes sur la falaise par d’autres éléments de la NCG.