Dix compétiteurs en lice pour un challenge sur 1600m. Intercontinental s’impose comme le cheval à battre étant donné qu’il est nettement mieux placé que ses adversaires au niveau de la valeur. Mais pour lui, il s’agit d’une course de rentrée alors qu’ils sont nombreux ceux qui ont déjà couru. Le Rousset de service n’a également pas hérité d’un bon numéro de corde. Quand on connaît sa fâcheuse habitude à se montrer ardent, cela peut donner du soucis à son entourage. Il demeure néanmoins celui qu’il faudra battre pour l’emporter.
Si on connaît plus ou moins la valeur des engagés en dépit du fait qu’on se trouve en début de saison, on pense que c’est tactiquement que tout se jouera. Vu la présence des Beacon Flare, Captain’s Key et Silver Dice, on devrait être assuré d’une course bien lancée. À ce sujet, il faudrait peut-être faire ressortir que Captain’s Key n’aura pas intérêt à insister pour la position tête et corde face aux deux autres qui sont nettement moins handicapés au poids. Druid’s Moon n’est pas mal loti aussi avec son numéro 4 à la corde et il a démontré qu’il n’avait rien perdu de sa vélocité si on regarde de plus près sa course de la semaine dernière sur 1400m. Quoi qu’il en soit, il devrait être bien placé dans le parcours.
Regardons maintenant le favori Intercontinental, que nous aurions préféré voir en action la semaine dernière plutôt que cette semaine. Tout le monde est au courant des difficultés que cela entoure de débuter une compétition directement sur 1600m. Qui plus est, sa 8e ligne n’est pas pour arranger les choses, lui qui a tendance à se montrer “brillant” quand il voit le jour. Et si jamais la course n’est pas lancée, il risque de donner du fil à retordre à son jockey.
Maingard aligne Solar Captain, qui a déjà gagné sur sa fraîcheur en 2012. C’était toutefois sur 1400m et il s’agit maintenant d’un 1600m. Si on regarde de plus les performances des chevaux de l’écurie Maingard en ce début de saison, on arrive à la conclusion que la majorité a manqué d’une mise en jambes pour avoir le dernier mot.
Gujadhur aura deux représentants en Senor Versace et Acuppa. Des deux, c’est le gris qui nous a laissé la meilleure impression à l’entraîneur et nous en faisons celui qui paraît le plus apte pour mater Intercontinental. Les turfistes diront qu’il sera lui aussi à sa reprise avec la compétition. Ce qui est vrai, mais on est sous l’intime conviction que Senor Versace a été spécialement préparé pour cette course alors qu’il était prévu que la favori coure la semaine dernière.
L’autre cheval de la casaque bleu électrique et écharpe rouge, Acuppa, a été confié à Rakesh Bhaugeerothee pour bénéficier d’une remise au poids. Par rapport à tous ses adversaires du jour, il est avantagé au handicap. Il est resté à la même valeur en dépit de sa victoire lors du dernier week-end international. Reste à savoir s’il a conservé les mêmes automatismes qu’en fin de 2012.
Serge Henry sera aussi représenté par National Play avec Stéphane Ladjadj. Les choses risquent d’être compliquées pour le hongre si d’aventure il est contraint à évoluer avec le nez au vent. Il nous reste que Legal Maxim, qui n’était visiblement pas prêt à sa reprise. C’est un cheval qui a montré ses limites mais qui est largement capable de progresser sur sa première course, surtout avec un poids léger sur le dos.
Toutefois, nous persistons à croire que si jamais Intercontinental n’obtient pas le parcours idéal, c’est Senor Versace qui fera la différence, Druid’s Moon et Solar Captain se contentant des deux autres accessits restants.