Menon Murday, nommé président de la Non-financial Holding Company à la SBM, n’aura aucune responsabilité financière ou bancaire, fait-on ressortir dans les milieux de l’institution bancaire de la place Sookdeo Bissoondoyal. De sources bien informées, Menon Murday sera surtout responsable de la gestion des biens immobiliers dans lesquels la SBM a des intérêts, soit comme investisseurs, soit comme actionnaires.
Menon Murday a été pendant plusieurs années président de la Mauritius Tamil Temples Federation et a, à ce titre, occupé l’avant-plan de l’actualité en ce qui concerne les activités des organisations socioculturelles. Il a aussi été candidat dans la circonscription No 13 (Souillac/Rivière-des-Anguilles). Pendant toute une partie de l’année dernière, il a été présenté comme le successeur idéal à Monique Ohsan-Bellepeau, la vice-présidente de la République. Son espoir a connu une brusque fin lorsque le Premier ministre lui a fait comprendre qu’il n’était pas qualifié pour ce poste. Remarque qui a été accueillie comme une « humiliation » par Menon Murday. Bénéficiant du soutien du leader du MSM Pravind Jugnauth, député de la circonscription Moka/Quartier-Militaire, où les Mauriciens de la communauté tamoule sont fortement représentés, Menon Murday a gardé l’espoir d’être posté dans une institution publique. Au début, les rumeurs voulaient qu’il soit nommé au bureau du Premier ministre. Il est maintenant confirmé qu’il sera affecté à la SBM comme directeur des activités non bancaire et non financière.