BM Holdings Ltd a réalisé, pour l’exercice financier se terminant en décembre 2014, des profits après impôt de Rs 3,16 milliards, soit une progression de 4,5 % par rapport au montant enregistré, sur une base comparative, pour l’année 2013 (Rs 3,02 milliards). Les résultats de la SBM Holdings Ltd ont été approuvés hier par le conseil d’administration du groupe.
Dans la communication accompagnant la publication des résultats, la direction de la SBM Holdings Ltd indique qu’elle a eu à comparer la performance du groupe pour les 12 mois se terminant au 31 décembre 2014 à celle de la période s’étendant de janvier 2013 à décembre 2013 afin de faciliter l’analyse sur une base comparable, vu que les comptes du groupe avaient précédemment couvert une période de 18 mois (juillet 2012 — décembre 2013).
Le conseil d’administration fait ressortir dans son rapport que le groupe a enregistré « une croissance modérée en dépit d’un environnement opérationnel difficile dû à une faible demande du crédit, un excès de liquidités sur le marché local et une compétition accrue ». Les bénéfices par action ont légèrement augmenté, passant de 11,71 sous en 2013 à 12,25 sous en 2014. La marge d’intérêts nets du groupe a diminué : de 1,73 % en 2013 à 1,57 % en 2014. Les facteurs expliquant ce repli sont : (a) un mélange d’actifs sur lesquels les revenus sous forme d’intérêts sont élevés et ceux offrant un faible rendement (b) le coût du capital optimal (optimal capital) (c) le coût du capital excédentaire (excess capital) avec la moyenne sur les coûts associés au bilan du groupe (d) un ratio de réserves de trésorerie (cash reserve ratio) plus élevé et (e) le coût associé aux “acquiring deposits”. Le groupe annonce avoir pris des mesures appropriées afin d’améliorer la marge d’intérêts nets.
Le capital consolidé pour le segment bancaire du groupe, soit la SBM (Bank) Holdings Ltd, a augmenté de Rs 967 millions, soit une croissance de plus de 6 %, alors que le capital de la SBM Holdings Ltd s’est accru de Rs 4,02 milliards en une année pour atteindre Rs 24,3 milliards au 31 décembre 2014. Sous l’accord de Bâle III, le ratio d’adéquation du capital du segment bancaire du groupe s’élevait à 21,58 % au 31 décembre 2014. Ce ratio est bien au-dessus de la limite réglementaire.